Menu
Écouter le direct

"Souled Out On You", la complainte soul déchirante de Robert Finley

Publié lepar Guillaume Schnee
Robert Finley / Easy Eye Sound Recordings
Robert Finley / Easy Eye Sound Recordings

Trois ans après "Goin' Platinum!", le bluesman louisianais retrouve Dan Auerbach et livre son histoire sur son troisième album "Sharecropper’s Son".

Comme les grands bluesmen du sud, Robert Finley a cette voix profonde qui vous bouleverse, alternant baryton et fausset. Un chant témoin d'une vie tourmentée pour celui qui a débuté sa carrière discographique à seulement 63 ans, clamant haut et fort qu'il n'y a pas d'âge pour réaliser ses rêves. Après le succès de Goin' Platinum!, le chanteur et guitariste, natif de Bernice en Louisiane, s'apprête à sortir son nouvel album Sharecropper’s Son, toujours associé au producteur Dan Auerbach. Un nouveau sommet soul-blues dont il dévoile aujourd'hui la ballade poignante Souled Out On You avec une vidéo magnifique :

Formidable songwriter, Robert Finley nous conte sur Sharecropper’s Son des histoires personnelles inspirées de son enfance en Louisiane à l'époque de Jim Crow et de la ségrégation. Des récits de douleur ponctués de joie et d'espoir qu'il délivre sur des orchestrations blues et de cette soul rugueuse du sud, enrichie des productions rock de Dan Auerbach. Son troisième album, gravé à Nashville au studio Easy Eye Sound, est attendu le 21 mai.

"Ce que je veux que tout le monde sache d'après ma propre expérience, c'est que vous n'êtes jamais trop jeune pour rêver et que vous n'êtes jamais trop vieux pour que votre rêve se réalise." déclare Robert Finley

Robert Finley album "Souled Out On You"
Robert Finley album "Souled Out On You"

Age Don't Mean A Thing, le titre du premier album de Robert Finley annonçait la couleur pour un artiste débutant une carrière discographique la soixantaine passée. Il faut dire que pour le chanteur et guitariste, natif de Bernice en Louisiane, le chemin a été tortueux. L'artiste a commencé la guitare à 11 ans en observant les groupes de gospel. À seulement 17 ans il rejoint l'armée, il devait être technicien d'hélicoptère à Berlin, mais sera finalement leader du groupe militaire qui tourne à travers le continent. À son retour il continue la musique, mais devient charpentier jusqu'à ce qu'un glaucome le rende presque aveugle.

Redevenu musicien de rue, Robert Finley est repéré à Helena, Arkansas, par Tim Duffy, le patron de Music Maker Relief Foundation qui a pour vocation de promouvoir des bluesmen et soulmen oubliés. Une nouvelle vie débute alors pour le bluesman qui enregistre Age Don't Mean A Thing, un premier album très soul où l'on peut découvrir que, outre une voix profonde et magnétique, Finfley est un brillant auteur-compositeur. Enthousiasmé par ces talents, Dan Auerbach lui propose d'enregistrer dans la foulée un nouvel opus Goin' Platinum! sorti en décembre 2017.