Menu
Écouter le direct

“Signed, Sealed, Delivered I'm Yours”, quand Sharon Jones reprenait Stevie Wonder

Publié lepar Ghislain Chantepie
Sharon Jones à Barcelone en novembre 2014 (Jordi Vidal/Redferns)
Sharon Jones à Barcelone en novembre 2014 (Jordi Vidal/Redferns) ©Getty

Le label Daptone annonce la sortie d’un album de reprises inédites signées par la reine du funk et ses Dap-Kings.

C’était il y a bientôt quatre ans, au cours d’une triste journée de novembre. Une voix forte, puissante, et on ne peut plus vivante s’éteignait alors : celle de la chanteuse américaine Sharon Jones, âme incandescente du groupe de funk The Dap-Kings qui succombait alors à un cancer du pancréas qu'elle combattait depuis de nombreuses années. 

Égérie du label new-yorkais Daptone qui lui a offert, ainsi qu’à Charles Bradley, une seconde vie artistique au début des années 2000, Sharon Jones est de nouveau célébrée en cette rentrée. La petite maison soul de Brooklyn vient ainsi d'annoncer aujourd’hui la sortie d’une nouvelle compilation de reprises signées, au fil des années, par la chanteuse et ses fidèles Dap-Kings. 

Totalement inédites, ces relectures de Dusty Springfield, Janet Jackson, Shuggie Otis, the Marvelettes ou encore Prince vont être réunies dans une collection baptisée Just Dropped In To See attendue dans les bacs le 23 octobre prochain. D’origines diverses, ces versions possèdent d'ailleurs chacune une histoire propre qui les caractérise à l’image du classique soul de Stevie Wonder Signed, Sealed, Delivered I'm Yours. 

Premier extrait de la compilation dévoilé par Daptone, cette reprise très fidèle à l’original de 1970 tire ainsi son origine d’une commande pour une synchro publicitaire en faveur… d’une banque célèbre. Rassurez-vous, cela ne gâche rien : l’énergie et la chaleur de Sharon Jones au micro agissent comme un véritable miel pour redécouvrir ce morceau cinquantenaire et emblématique du premier album que Stevie Wonder a lui-même produit.