Menu
Écouter le direct

Mary Wilson, pionnière de The Supremes, est morte

Publié lepar FIP.fr
Mary Wilson en 1970 (Echoes/Redferns)
Mary Wilson en 1970 (Echoes/Redferns) ©Getty

La chanteuse américaine, cofondatrice du célèbre trio, s’est éteinte ce lundi à l’âge de 76 ans.

C’est une icône de la soul de Detroit qui vient de disparaitre : Mary Wilson, pionnière du trio féminin The Supremes, s'est éteinte ce lundi à Las Vegas à l’âge de 76 ans. C'est son agent qui a annoncé cette triste nouvelle aux médias américains, sans préciser pour autant les causes de son décès. La chanteuse américaine avait connu un succès triomphant au cours des années 60 aux côtés de Florence Ballard et de Diana Ross, le groupe décrochant une douzaine de premières places dans les charts jusqu’à devenir un symbole mondial du « Motown Sound ».

Née en 1944 à Greenville, dans le Mississippi, Mary Wilson avait été élevée par son oncle et sa tante avant de déménager à Detroit avec sa mère à l'âge de 12 ans. Formé à Detroit en 1959 sous le nom de The Primettes, le groupe composé initialement de Florence Ballard, Diana Ross, Betty McGlown et Mary Wilson devint The Supremes lorsqu’elles signèrent avec le fondateur du label Motown Berry Gordy. 

Après quelques années à chercher sa formule et son équilibre entre les trois chanteuses restantes, le succès démarra en 1963 avec la sortie de When the Lovelight Starts Shining Through His Eyes, puis devint massif un an plus tard avec leur premier grand tube Where Did Our Love Go. Quelques mois plus tard suivirent, au sein de l’album du même nom, leurs plus grands hits tels que Baby Love ou encore Come See About Me. 

Point de mire du trio, Diana Ross prit rapidement la lumière et la place de soliste dans The Supremes aux dépens de Ballard et Wilson. Actant cette évolution en 1967, la formation fut rebaptisée Diana Ross & The Supremes par Berry Gordy, avant que sa favorite dans le groupe n’entame une brillante carrière solo dès 1970. 

Après la séparation finale d'un groupe dont elle était restée un véritable pilier, Mary Wilson tenta également l’aventure en solo avec deux albums en son nom, embrassant notamment la vague disco au tournant des années 80 mais sans rencontrer un succès comparable. En 1988, elle avait été inscrite au Rock and Roll Hall of Fame pour sa participation fondatrice au succès de The Supremes.

"Mes condoléances à la famille de Mary, cela me rappelle que chaque jour est un cadeau, j'ai tant de merveilleux souvenirs du temps que nous avons passé ensemble. Les Supremes continueront à vivre, dans nos coeurs", a tweeté ce mardi son ancienne partenaire Diana Ross.