Menu
Écouter le direct

Les sanglots longs et les violons de Yaya Bey

Publié lepar Ghislain Chantepie
Yaya Bey (Andres Norwood)
Yaya Bey (Andres Norwood)

La chanteuse new-yorkaise vient de mettre en ligne "made this on the spot", une nouvelle tendresse de groove introspectif.

Yaya Bey n’en a pas terminé avec ses peines de cœur. La chanteuse du Queens, auteure d’un joli disque au printemps dernier, vient ainsi de mettre en ligne made this on the spot un nouveau morceau qui puise son inspiration dans l’inlassable brutalité des sentiments. Cette artiste complète, aussi à l’aise au pinceau qu’au micro, avait déjà inscrit son écriture personnelle dans son dernier EP au r'n'b très inspiré, et qui semblait alors pouvoir préfigurer un nouvel album.

Possible premier extrait d’un disque qui ne dirait pas encore son nom, ce made this on the spot confirme en tous cas la formule magnétique de la New-Yorkaise et de son timbre toujours aussi délicieusement éraillé. Un morceau sensible et plein de tendresse, dont la chanteuse confie « qu’il est encore douloureux d’en parler », et qui surmonte finalement les sanglots à l’aide de son amie musicienne V.C.R et de ses violons raffinés.