Menu
Écouter le direct

Avec sa Super Soul Revue le label Daptone sort un live d'anthologie

Publié lepar Guillaume Schnee
"The Daptone Super Soul Revue - Live At The Apollo" - Daptone Records
"The Daptone Super Soul Revue - Live At The Apollo" - Daptone Records

La House of Soul fête ses vingt ans en éditant sa série de concerts de 2014 au mythique Apollo Theater avec ses artistes emblématiques Sharon Jones, Charles Bradley, Naomi Shelton, The Budos Band ou Antibalas.

C'est dans la pure tradition de la musique soul et funk que Daptone Records lançait en décembre 2014 une série de trois soirées live dans le temple new-yorkais du genre, l'Apollo Theater. La maison de disque de Brooklyn y invitait alors ses artistes phares, figures de proue des productions analogiques groove du XXIème siècle comme les regrettés Sharon Jones (& The Dap-Kings), Charles Bradley et Naomi Shelton (& The Gospel Queens), mais aussi Antibalas, The Como Mamas, Menahan Street Band, The Budos Band, Saun & Starr et The Sugarman 3. Attendu le 1er octobre ce triple album live The Daptone Super Soul Revue - Live At The Apollo est un témoignage de cette aventure musicale et humaine incroyable débutée en 2001 à New York.

Fondé par les musiciens Gabriel Roth (aka Bosco Mann) et Neal Sugarman, Daptone Records s'installe en 2002 dans une modeste maison en briques rouges datant du 19ème siècle, au cœur de Bushwick, Brooklyn. La vision des deux passionnés n'est pas d’imiter les créations du passé, mais plutôt de recréer un son authentique, singulier en s'appuyant sur une écurie de musiciens de haut niveau et en enregistrant dans le studio créé au premier étage du 115 rue Troutman, parfois avec l'aide de musiciens, Sharon Jones a aidé au câblage tandis que Charles Bradley a installé les radiateurs. Vite surnommé la House of Soul, Daptone s'est vite imposée comme la référence de cette musique de l'âme en offrant une deuxième vie artistique à Sharon Jones, Charles Bradley, Naomi Shelton ou Lee Fields.

Charles Bradley et Sharon Jones à l'Apollo Theater / Photo Isaac Sterling
Charles Bradley et Sharon Jones à l'Apollo Theater / Photo Isaac Sterling

Avec ses productions analogiques, le label a aussi révélé au grand public des formations aux styles éclectiques comme Antibalas, The Frightnrs, The Budos Band, Menahan Street Band, Cochemea, Orquesta Akokán ou The Sha La Das. Un son unique dans l'univers soul, funk et gospel qui attira l'attention du producteur Mark Ronson, embauchant Bosco Mann et les Dap-Kings pour graver une partie de Back to Black, l'album culte d'Amy Winehouse. Aujourd'hui l'épopée de Daptone se poursuit que ce soit avec ses artistes incontournables ou ses nouvelles pépites comme Thee Sacred Souls ou Jalen N'Gonda, édités sur Penrose Records, sous-division californienne du label fondée à Riverside par Gabe Roth.