Menu
Écouter le direct

"This Is Mainstream!" le son jazz et funk de Bob Shad

Publié lepar Guillaume Schnee
Freddy Robinson, Joe Sample, Blue Mitchell, Bob Shad et Herman Riley / DR
Freddy Robinson, Joe Sample, Blue Mitchell, Bob Shad et Herman Riley / DR

Le label We Want Sounds publie une nouvelle sélection des trésors groove du génial producteur enregistrés entre 1970 et 1973 sur son label Mainstream.

Lorsque Bob Shad a fondé son label Mainstream en 1964 pour se consacrer au jazz et à la Great Black Music, il est déjà reconnu comme l'un des plus grands producteurs américains. Il a produit les sessions des bluesmen Big Bill Broonzy et Lightnin' Hopkins, et des géants du jazz Charlie Parker, Billie Holiday, Sarah Vaughan, Max Roach, Art Blakey, Bud Powell, Cannonball Adderley. Son travail s'est étendu à la pop avec Patti Page et The Platters ou au rock en signant la première musique enregistrée de Lou Reed (en tant que membre de The Jades) ou les débuts de Janis Joplin avec Big Brother And The Holding Company. Avec This Is Mainstream le label s'associe, pour la troisième fois, avec Mia et Judd Apatow pour présenter une sélection de 13 titres de Mainstream Records produits par leur grand-père.

En 1971, le producteur, devenu maître du son groove, créé la série culte Mainstream MRL 300 qui forme la source principale de cette sélection. Il fait travailler ensemble et avec une totale liberté la crème des artistes jazz, blues, funk et soul chevronnés et la nouvelle vague d'artistes adeptes de la fusion des genres. Bob Shad réunissait alors les meilleurs sidemen de l'époque et on pouvait croiser dans les studios Bernard Purdie, Billy Hart, Stanley Clarke, Dom Um Romao, Joe Sample, Freddie Robinson, Gordon Edwards, Larry Willis, Wilbur Bascomb ou John Mayall présent sur Blue’s Blues. 

This Is Mainstream présente ainsi des raretés d'artistes bien connus comme Sarah Vaughan, Maxine Weldon, Dave Hubbard, Buddy Terry, Pete Yellin ou le trompettiste Blue Mitchell. Un son riche et funky caractéristique des productions de Shad qui résonne aussi sur des reprises incandescentes de classiques soul comme Papa Was A Rolling Stone par Jay Berliner ou Kissing My Love par le groupe Afrique.

Buddy terry et Wilbur Bascomb en sesion pour Mainstream Records / DR
Buddy terry et Wilbur Bascomb en sesion pour Mainstream Records / DR

La compilation s’ouvre sur un des deux titres non produits par Shad lui-même. "Miss Fatback" de Saundra Phillips est en outre l'une des premières productions du futur producteur disco culte Greg Carmichael. Autre titre non produit par Shad, le superbe "These Memories" d’Almeta Lattimore, pur bijou de soul orchestrale mid-tempo produit par Leonard Jones et arrangé par Jimmy Roach.