Menu
Écouter le direct

L'afrobeat psyché d'Afro Social Club

Publié lepar Guillaume Schnee
Afro Social Club © Pierre Wetzel
Afro Social Club © Pierre Wetzel

Le collectif bordelais continue d'explorer les possibilités d'un afro-groove hybride et contemporain sur "Stuck In The Storm", un deuxième album extatique et rêveur.

Ils sont onze musiciens et toujours sans leader à perpétuer l'aventure afrobeat du combo fondé fin 2011. Dès son premier album, Sittin’ On A Bomb sorti en 2014, Afro Social Club a fait preuve d'imagination pour faire sien l'héritage de Fela Kuti, Antibalas, Ebo Taylor ou Mulatu Astatke. Du Nigéria et de l'Éthiopie, le groupe a conservé le groove originel du highlife, de l'afrobeat ou de l'éthio-jazz mais les remarquables compositions instrumentales du collectif s'aventurent aussi sur des terres trip-hop ou rock. Sur leur deuxième album, Stuck In The Storm, les musiciens mêlent la puissance de leurs tempêtes polyrythmiques à la transe sombre et rêveuse d'envolées psyché-rock.

Pour ces cinq pépites enregistrées au Studio Château La Grave, à Saint-Caprais-de-Bordeaux, Muyiwa Kunnuji (trompettiste de Fela Kuti, Seun Kuti, Ebo Taylor et leader d’Osemako), et Max Barrière (tromboniste du Wombo Orchestra) ont rejoint la section cuivres et Issouf Sanou a été invité pour un solo de flûte mandingue sur une piste de l’album.

Afro Social Club est en concert le 26 janvier au Rocher de palmer à Cenon (33).