Menu
Écouter le direct

"You Don’t Know", nouvelle perle de Loyle Carner

Publié lepar Ghislain Chantepie

Le jeune fer de lance du hip hop anglais distille son prochain album avec un clip plein de blagues et de groove.

Il y a deux ans tout juste naissait un champion. Un champion oui, ce gamin de South London qui surgissait de nulle part et faisait trembler les charts du rap anglais avec un premier disque personnel et très poétique. Avec Yesterday's Gone, Loyle Carner révélait au monde son flow grave et gourmand autant qu’une sensibilité perçante, un livre ouvert sur le destin familial du jeune rappeur et son enfance en forme de course d’obstacles.

Depuis ce coup d’éclat, Carner a vendu quelques disques, rencontré son public lors de tournées, et a fait connaitre son nom bien au-delà des rives de la Tamise. Et à bientôt 25 ans, le jeune homme s’apprête à faire vibrer l’année 2019 avec la sortie d’un nouvel album dont il distille depuis l’automne les premiers extraits sous forme de clips attachants, remplis de questionnements et d’autodérision.

Loyle Carner
Loyle Carner ©Autre

Après une paisible ballade ferroviaire dédiée au chef anglais Yotam Ottolenghi, le rappeur vient ainsi de mettre en ligne You Don’t Know, un titre plus charnu qui rappelle le meilleur des instrus de Yesterday's Gone. Sur ce premier disque, sa mère occupait déjà une place centrale dans l’écriture au point de chanter sur un final émouvant, aux allures de réunion posthume avec son beau-père disparu.

Dans le clip de You Don’t Know, Jean Coyle-Larner est devenue l’héroïne d’un speed-dating où son fils se fait ange-gardien méfiant face aux nombreux prétendants, parmi lesquels l’écrivain rastafarien Benjamin Zephaniah. Ses réflexions sur l’amour et le temps qui passe tapent ici dans le mille, tandis que son bras droit et complice Rebel Kleff lui offre un peu de tranchant au micro, et une bonne dose de rire dans son costume de vieux lover désabusé à l’écran. Vite, la suite !

À LIRE AUSSI
 ©