Menu
Écouter le direct

"Ella", l'ode féministe de La Dame Blanche

Publié lepar Guillaume Schnee
La Dame Blanche (Yaite Ramos Rodriguez)
La Dame Blanche (Yaite Ramos Rodriguez)

La flûtiste et chanteuse cubaine Yaïté Ramos signe un quatrième album de hip-hop afro-latin puissant sur la condition féminine.

Originaire de Pinar del Rio, à l'ouest de La Havane, Yaite Ramos Rodriguez a étudié la flûte traversière classique, voyagé de Mexico à Buenos Aires chantant aux côtés de Sergent Garcia ou El Hijo de la Cumbia. Arrivée à Paris elle crée son alias La Dame Blanche inspiré de légendes du monde entier et présent dans la santeria cubaine. Forte de ses aventures dans le jazz, le latin jazz, le rock alternatif, le reggae ou la cumbia, l'artiste développe depuis plusieurs années une fusion hip hop extatique et mystique. Deux ans après Bajo El Mismo Cielo, La Dame Blanche vient de sortir son quatrième long-format intitulé Ella en écoute ici :

La fille du célèbre tromboniste Jesus "Aguaje" Ramos, directeur artistique de l’Orquesta Buena Vista Social Club, dédie cet album à sa mère Idris et aux femmes du monde entier. Invoquant les divinités Orishas féminines de la Santéria, Yaïté Ramos propose un album aussi dansant que militant sur la condition féminine à travers dix portraits et déclare "Ella, c’est Elle, Ella c’est nous toutes". Sensuel ou explosif, son chant vous saisi, accompagné ici par une transe de rythmes afro-cubains, de beats hip hop, de nueva cumbia, de trap ou de de reggae-dancehall. Une artiste à voir en concert absolument.