Menu
Écouter le direct

"Guarding The Gates", le groove intact de Lauryn Hill

Publié lepar Ghislain Chantepie
Lauryn Hill sur scène à Londres en 2012 (Christie Goodwin/Redferns)
Lauryn Hill sur scène à Londres en 2012 (Christie Goodwin/Redferns) ©Getty

L’ex icône des Fugees offre une ballade passionnée au premier long-métrage de la réalisatrice Melina Matsoukas.

Il faudra s’y faire, ce n’est que par touches fugaces que la voix de Lauryn Hill surgit désormais sur les Internets (et ailleurs). Il y a quatre ans déjà, l’ancienne Fugees sortait du silence pour offrir une relecture fracassante du Feeling Good de Nina Simone à la BO du documentaire de Liz Garbus retraçant le parcours de cette légende du jazz.

Depuis, rien ou si peu pour la chanteuse new-yorkaise plutôt discrète depuis sa condamnation et sa peine de prison en 2013 pour fraude fiscale. Et dans l’attente d’une improbable suite (maintes fois annoncée) à son bijou vingtenaire The Miseducation, c’est encore par le grand écran que revient aujourd’hui Lauryn Hill. Une nouvelle composition solo vient ainsi d'être mise en ligne tirée de la bande-originale de Queen & Slim, le premier long-métrage de la clippeuse renommée Melina Matsoukas.

Pas vraiment inédit, Guarding The Gates avait en réalité déjà été joué en live par Lauryn Hill par le passé mais c’est la première fois qu’il est publié en bonne et due forme. On y retrouve la voix éraillée et toujours hypnotisante de l’auteure de Doo Wop dans une ballade au piano assez fervente et teintée de chœurs passionnés.

Également au menu de la BO de _Queen & Slim (_d’ores et déjà disponible), des compositions originales de Vince Staples, du chanteur nigérian Burna Boy ou encore de la jeune rappeuse Megan Thee Stallion.