Menu
Écouter le direct

Gilles Peterson et Jean-Paul “Bluey” Maunick réveillent le Brit Funk

Publié lepar Ghislain Chantepie
Gilles Peterson & Jean-Paul 'Bluey' Maunick | Brownswood
Gilles Peterson & Jean-Paul 'Bluey' Maunick | Brownswood

Les deux complices se retrouvent le temps d’un disque avec STR4TA, un duo en forme d’hommage jubilatoire au groove londonien des années 80.

Londres, 1981. Dans le fracas des clubs de la capitale anglaise, le jeune Jean-Paul Maunick alias “Bluey” teste sur scène et en live les compositions de son nouveau groupe Incognito fondé deux ans auparavant. Baptisé Jazz Funk, le premier album du collectif sonne alors comme le manifeste d’un groove britannique ardent et en avance sur son temps, mais qui restera pourtant loin des radars jusqu’au succès de l’acid-jazz une décennie plus tard. 

L’époque, pourtant, est à l’explosion des genres alors que punk, new-wave, pop et disco se heurtent sur la multitude des dancefloors londoniens. Dans ce boucan nocturne et génial, l’énergie du live guide pourtant les pionniers de ce qu’on a appelé le Brit funk, cette fusion mixée de jazz, de funk, de soul et de street-dance. Une fougue musicale mais aussi humaine, tant les groupes qui firent le renom de ce courant (Freeez, Beggar & Co ou Level 42 entre autres)  se distinguaient alors par l’éclectisme de leurs membres, un mix rare des différentes classes et communautés, notamment caribéennes, qui composaient la jeunesse anglaise.

C’est bien cette aventure quarantenaire que raniment ce mois-ci Gilles Peterson et Jean-Paul “Bluey” Maunick avec STR4TA, un tandem en forme d’hommage jubilatoire au groove anglais des années 80. Amis de longue date, les deux comparses se rencontrèrent d’ailleurs à cette époque, alors que Maunick tenait déjà la guitare dans Incognito et que le jeune Gilles démarrait tout juste sa longue carrière de radio host. Aujourd’hui, ils préparent la sortie d’un album à quatre mains qui vise à retrouver l’énergie live qui fit les belles heures de ce mouvement résolument DIY et qui influença plus tard des successeurs fameux tels The Brand New Heavies ou encore Jamiroquai.

“Nous avons tenté de retrouver le feeling brut de cette musique que nous aimons”, commente ainsi Maunick pour expliquer la naissance de ce nouveau disque qui fait appel à plusieurs anciens membres de formations brit-funk d'époque. Baptisé Aspects et attendu le 26 mars sur le label Brownswood de Gilles Peterson, il se découvre d’ores et déjà au travers de plusieurs extraits mis en ligne parmi lesquels le réjouissant Rhythm In Your Mind en forme de pure célébration jazz-funk, ou encore ce Vision 9 solaire dont les effluves brésiliens sont synonymes d’une évasion qui tombe à pic. Bingo.