Menu
Écouter le direct

Exclu : le clip "Your Love Is Too Cold" du crooner Bobby Oroza

Publié lepar Guillaume Schnee
Bobby Oroza
Bobby Oroza

Avant la sortie de son premier album "This Love" le 3 mai, le crooner d'Helsinki dévoile un titre de soul sensuelle au groove irrésistible.

Il y a deux mois, Big Crown Records nous gratifiait du nouvel album de Lee Fields , pur bijou de soul sensuelle du crooner vétéran de Caroline du Nord. Le label continue dans la soul sépia et hybride avec le premier album de Bobby Oroza, chanteur, guitariste et percussionniste d'origine bolivienne qui a longtemps fait le bonheur de la scène groove d'Helsinki. Epaulé par le groupe Cold Diamond & Mink (Nicole Willis, Myron & E…), le chanteur a conquis tous les amateurs de soul old school avec un premier single This Love, annonciateur d'un album du même nom et samplé immédiatement par le rappeur américain Earl Sweatshirt sur Hat Trick. Le Finlandais présente aujourd'hui le titre Your Love Is Too Cold  accompagné d'un clip tourné par l'artiste en Finlande dans le Moscow Bar des réalisateurs Aki et Mika Kaurismäki.

Bobby Oroza © DR
Bobby Oroza © DR ©Autre

"Je suppose que je joue avec mes propres antécédents culturels ici. Je suis à la fois latin et scandinave. Je connais le caractère explosif de la communication et de l'expression de moi-même, mais j'ai aussi grandi dans un environnement socialement plus sobre. Dérouté par ce contraste quand j'étais enfant, j'avais parfois du mal à m'adapter. Maintenant, je me retrouve toujours quelque part entre les pôles. J'apprécie beaucoup le côté comique de ces deux comportements, le mutisme timide et figé comme l'exubérance latine." Bobby Oroza

Motown, soul-jazz, blues, gospel, doo-wop, rythmes latins et salsa nuyoricains, la soul de Bobby Oroza est aussi universelle qu'intemporelle. La chanson Your Love Is Too Cold  est un stomp qui associe la percussion soul de la Motown des débuts à un riff de guitare sorti tout droit d’une BO de James Bond.

Bobby Oroza est en concert :

 Le 17 avril au Pop Up du label à Paris

 Le 18 avril au Printemps de Bourges

 Le 19 avril au Stereolux à Nantes

 Le 30 avril à L'Aéronef à Lille (en première partie de Lee Fields)

 ©
© ©Autre