Menu
Écouter le direct

"Désolé", combo gagnant pour Gorillaz et Fatoumata Diawara

Publié lepar Ghislain Chantepie
2D rafle la mise sur "Désolé" | Capture Youtube
2D rafle la mise sur "Désolé" | Capture Youtube

Damon Albarn et Jamie Hewlett invitent la chanteuse malienne sur un nouvel extrait de leur série collaborative « Song Machine ».

Gorillaz, saison 7 épisode 2. Les choses ne trainent décidément pas pour le groupe virtuel de Damon Albarn et Jamie Hewlett. Il y a un mois tout juste, les deux comparses dévoilaient Momentary Bliss, le premier épisode vidéo d’une nouvelle collection collaborative. Fatigués par le format album, Gorillaz annonçait ainsi vouloir « briser un moule qui a vieilli » d’après leur batteur virtuel Russel Hobbs. Pour ce faire, c’est donc sous la forme d’une playlist vidéo remplie de matériel musical inédit que le groupe distille désormais ses nouvelles compositions, chaque épisode capturant le travail du groupe avec ses invités de luxe.

Aujourd’hui, c’est avec la majestueuse Fatoumata Diawara que les deux Anglais enfoncent le clou en dévoilant Désolé, le second extrait de leur projet Song Machine. La chanteuse et guitariste malienne est une vieille connaissance de Damon Albarn qui l’avait déjà conviée au micro de Rocket Juice and The Moon, l’unique album de l’éphémère supergroupe qu’il composait avec Flea et Tony Allen en 2012. Sur cet entêtant Désolé, la voix souvent grandiose de Diawara remplit la chanson d’effluves nostalgiques et lointaines où se noient les cordes, les cuivres, et les chœurs (parfois en français !) de Damon Albarn. En forme de jolie virée en bateau sur le lac de Côme, le clip qui accompagne le morceau donne le beau rôle à 2D reconverti pour l’occasion en pilote du dimanche tandis que le pauvre Murdoc semble quant à lui au fond du trou.

Fatou est une reine africaine, cette dame a fait de cette chanson ce qu'elle est, magnifique, comme la vie. Que puis-je dire sur "Désolé" ? Que l'on dit souvent que c'est le mot le plus difficile à prononcer, mais ce n'est pas vrai. Essayez donc de dire antidisestablishmentarianism avec une bouche pleine de cronuts sans gluten sur un hors-bord sans vous lécher les lèvres !