Menu
Écouter le direct

« Carousel », les basses foudroyantes de L’Éclair

Publié lepar Ghislain Chantepie
Les six de L'Eclair version GIF | Bongo Joe
Les six de L'Eclair version GIF | Bongo Joe

Le jeune sextet suisse lève le voile sur son prochain disque avec un nouvel extrait de groove progressiste.

On les avait quittés en décembre dernier épuisés mais heureux, fiers de leur premier show aux Trans Musicales de Rennes où ils venaient de plonger un public conquis dans leur funk instrumental et sans frontière. Armés de leur mellotron, guitare wah et bongos scrach, les jeunes loups de L’Éclair donnaient alors à voir et à danser dans la salle biscornue de l’Ubu leur « proto-groove », cette house pré-électronique que le sextet s’attelle à peaufiner en studio et sur scène sous la bienveillance de leur label Bongo Joe.

Qu’elle semble loin, désormais, cette tournée hivernale et la sortie concomitante d’un 45 tours enregistré avec leurs frères d’armes hollandais The Mauskovic Dance Band. Mais s’il faudra bien sûr attendre quelques temps pour les revoir en concert, l’Éclair prépare tout de même la suite depuis Genève avec la sortie prochaine d’un nouveau disque attendu le mois prochain. Baptisé нощта (La nuit en bulgare), ce 4 titres se découvre d’ores et déjà aujourd’hui avec un nouvel extrait mis en ligne cette semaine.

Toujours pas de voix (contrairement à d’autres) sur ce fringuant Carousel mais un groove certain, une nouvelle fois infusé chez L’Éclair d’influences ajustées et de synthés bien placés. Un titre qui trouve aussi une vitesse entêtante dans sa seconde moitié, et qui creuse les instincts psychédéliques du groupe dans une rythmique dub et des basses survoltées. Foudroyant.