Menu
Écouter le direct

Avec "Sgt Culpepper" Joel Culpepper transcende le groove londonien

Publié lepar FIP.fr
Joel Culpepper /  Mr Bongo
Joel Culpepper / Mr Bongo

Le chanteur et compositeur londonien publie son premier album, véritable chef-d'œuvre de soul moderne réalisé avec une communauté de musiciens et de producteurs talentueux.

Découvert avec une série de mixtapes et un premier EP en 2012, Skydive, Joel Culpepper s'est définitivement imposé au sein de la scène groove britannique avec son deuxième EP Tortoise sorti en 2017. Originaire du sud-est de Londres, l'artiste a progressivement forgé sa soul moderne et métamorphe en absorbant avec talent le paysage musical contemporain de Londres où règnent en ce moment les meilleures productions funk, jazz, grime et R&B. Une richesse d'influences qu'il a condensée sur son premier album Sgt Culpepper, attendu le 23 juillet sur le label Mr Bongo.

Mêlant l'autoréflexion à un commentaire social plus large, Joel Culpepper a divisé en quatre chapitres : The Battle, qui comprend le titres W.A.R, qui évoque les problèmes sociétaux, WAR étant un acronyme de Without Any Restreints et Return, qui parle de vengeance et de karma, The Surrender, incarné par Poetic Justice, ainsi que The Love et The Lesson. Un sommet de soul extatique et de funk torride que l'auteur-compositeur et interprète a voulu collectif, s'inspirant des communautés créatrices américaines et de la scène jazz UK actuelle. Il s'est ainsi entouré des meilleurs musiciens comme le multi-instrumentiste Redinho, le rappeur du sud de Londres Kay Young, Linden Jay, Jimmy Hogarth et des producteurs Swindle (Ezra Collective, Mahalia), de Joker (Stormzy, Kojey Radical), de Guy Chambers, Raf Rundell (The 2 Bears), Shawn Lee (Saint Etienne , Kelis) et Tom Misch.

J'ai été inspiré par la façon dont la scène britannique du jazz et du grime se soutiennent, c'est similaire à ce qui se passe aux États-Unis. Des collectifs comme Odd Future, Aftermath et le premier étant Motown. Joel Culpepper