Menu
Écouter le direct

Avec “Pelota”, Khruangbin s’offre une virée flamenca

Publié lepar Ghislain Chantepie
Laura Lee de Khruangbin à Copenhague en 2016 (PYMCA/Avalon)
Laura Lee de Khruangbin à Copenhague en 2016 (PYMCA/Avalon) ©Getty

Le trio texan dévoile un clip d’animation psychédélique avant la sortie prochaine de son nouvel album « Mordechai ».

La saison estivale pourrait être belle pour Khruangbin. Attendu le 26 juin sur le label Dead Oceans, le troisième album du mystérieux trio s’annonce ainsi comme une nouvelle étape qui, cette fois-ci, va donner de la voix. Murmures, chœurs feutrés et lointains, le chant était jusqu’à présent resté bien discret dans les productions des trois comparses, en arrière-plan des vapeurs psychédéliques qui ont fait le succès du groupe. Au vagabondage propre à la transe qui s’échappe de leur musique, Khruangbin a finalement choisi de conjuguer sur ce disque le timbre de leur bassiste Laura offrant par là-même de nouvelles émotions à leurs compositions.

Pas question pour autant d’abandonner aujourd’hui les ingrédients de l’entêtant Con Todo El Mundo, le mélange des genres cool et sans frontière qui les avait révélés il y a deux ans. Alors, après deux premiers extraits de groove nomade dévoilés au fil du printemps, Laura, Mark, et Donald s’offrent aujourd’hui une virée flamenca avec la mise en ligne du méridional Pelota. Avec ses accents de rumba espagnole, ce nouveau titre contant le périple d’une balle psychédélique tente de nouveau le grand écart culturel avec son clip d’animation puisant largement dans les codes des mangas nippons. Bingo.