Menu
Écouter le direct

Spéciale 10 ans de "Viva l'Opéra ! "

Publié le
Replay émission du 24 décembre 20191:01:32
JENŮFA - Leoš Janáček - Photo de Monika Rittershaus
JENŮFA - Leoš Janáček - Photo de Monika Rittershaus

Avec notre invité Alain Duault, directeur artistique de la manifestation, nous célébrons l'opéra pour tous et toutes à la veille de Noël.

Viva l’Opéra! fête son dixième anniversaire avec une sélection d'opéras et de ballets exceptionnels à retrouver dans les cinémas UGC. Tout en connivence avec l'esprit de démocratisation du genre, le soir du réveillon, FIP vous la joue bel canto le 24 décembre à 20h. Une émission présentée par Laurence Figoni et Laurent Valero, réalisée par notre artiste lyrique Dimitri Lebrun.

Du fameux duo de Don Giovanni et de Zerline dans l'acte 1 de Là ci darem la mano par l'Orchestre National de l’Opéra de Paris dirigé par Lorin Maazel (1979) pour le film de Joseph Losey, à Tre volte miagola la natta in fregola tiré de l'opéra de Giuseppe Verdi, Macbeth, interprété par l'orchestre et les chœurs de La Scala de Milan dirigé par Claudio Abbado (1976), en passant par le duo d’Orphie et Eurydice  Vient alpaga il tue conforte par la soprano Amanda Forsythe et le contre-ténor Philippe Jaroussky dans I Barocchisti dirigé par Diego Fasolis (2018), la partition de FIP vous offre quelques frissons lyriques et féeriques :   

Pour la saison 2019-2020, Viva l'Opéra ! présente dix huit productions dans vingt neuf cinémas UGC en France :  des spectacles de l’Opéra national de Paris, dont certains diffusés en direct et des productions prestigieuses depuis La Scala de Milan, le Staatsoper de Vienne, le Royal Opera House de Londres, le Festival de Salzbourg, le Théâtre des Champs-Elysées ou encore le Teatro Real de Madrid. En janvier 2020 vous pourrez redécouvrir la descente d'Orphée au royaume des morts pour ramener Eurydice chez les vivants sur une musique de Gluck avec Philippe Jaroussky et Patricia Petibon et le ballet romantique Giselle, dans une version de Patrice Bart et d’Eugène Polyakov.

Il semblerait que l'opéra soit né à la fin du XVIe siècle avec le comte de Vernio, Giovanni de' Bardi qui fonde une académie (camerata) pour que les compositeurs et les librettistes s'essaient à un nouveau style, un drame théâtral mis en musique et chanté. Le premier opéra fut représenté au palais Corsi de Florence. Il s'agit de Dafné de Jacopo Peri, membre de la Camerata Bardi sur un livret d'Ottavio Rinuccini.  En 1600 naît à Rome, l'oratorio avec la représentation de l'âme et du corps (Rappresentatione di Anima e di Corpo) d'Emilio de' Cavalieri.  En 1607, Monteverdi crée son premier opéra Orfeo à Mantoue.

Trente ans plus tard on inaugure le premier théâtre public d'opéra, le San Cassiano de Venise, devenue la capitale du genre. En France c'est le Cardinal Mazarin qui initia les premières représentations en implantant l'opéra italien à la Cour d'Anne d'Autriche. L'Orfeo (1647) de Luigi Rossi est le premier chef-d'oeuvre riche de 24 violons, cornets, sacqueboutes, cistres, lyre, colascione, flageolets, régale ...