Menu
Écouter le direct

Yasmine Hamdan et Juniore sous les Jupes de Fip

Publié le
Replay émission du 3 avril 20172:02:16
Yasmine Hamdan / Tania Feghal
Yasmine Hamdan / Tania Feghal

Lundi 3 avril, FIP reçoit la chanteuse libanaise et le girls band français Juniore pour une session live.

Sous les Jupes de Fip soulève le voile tous les lundis à 20h sur les sons et les couleurs de votre semaine musicale ; retrouvez une sélection de nouveautés et de pépites sonores dénichées par les programmateurs, ainsi que les petits secrets des disquaires. Une émission animée par Frédérique Labussière et Luc Frelon, réalisée par Philippe Cavalaria. La programmation musicale est signée René Hardiagon.

Yasmine Hamdan est une artiste nomade qui perpétue la tradition vocale de la musique arabe (qu’elle approche de façon intuitive et peu conventionnelle) en la plongeant dans des sonorités folk, électro et pop. C’est en 1997 qu’elle fait ses début musicaux à Beyrouth en fondant le duo électro Soapkills avec Zeid Hamdan, l’un des premiers groupes d’indie-électro à avoir vu le jour au Moyen-Orient. Après Ya Nas, son premier album solo sorti en 2013, elle a présenté au mois de mars Al Jamilat, un nouveau disque en sélection FIP d’avril.

La chanteuse libanaise aime parfumer sa musique de voyages en collectant les sons des pays qu’elle parcourt. Cette approche transnationale, elle se retrouve aussi dans les instruments qui accompagnent sa voix, et qui vont des instruments moyen-orientaux et asiatiques aux guitares électriques, aux sons de synthés et autres boucles hypnotiques. Un univers que l’on retrouve condensé dans des chansons comme La Ba’den, issu de son dernier album et qu'elle viendra présenter en live sur FIP lundi soir.

Rendez-vous également dans cette émission avec Juniore, un girls band dont la musique fait indubitablement écho à celle des chansons yéyé des années 60. En surfant sur les cordes basses de sa guitare demi-caisse, la chanteuse Anna Jean nous ramène tout droit dans l’univers d’une France Gall dans Laisse Tomber les Filles. Sa voix languissante et ses douces rythmiques ternaires, elles, nous replongent dans l’univers d’une Françoise Hardy dans Tous les garçons et les filles.

Avec ses comparses, Agnès Imbault au clavier et Swanny Elzingre à la batterie, elles recréent une ambiance des années 60 à la sauce 2017. Après trois premiers maxis, elles ont sorti un album intitulé Ouh là là en mars dernier, produit par Samy Osta, et également en sélection Fip du mois d’avril. Un disque pour les nostalgiques de la chanson française mais aussi du rock américain, avec des choeurs qui évoquent des groupes tels que The Papas and the Mamas, et des structures qui rappellent le style de Nancy Sinatra.

Sous les jupes de Fip invitera également lundi soir des représentants du Hummingbird Project, une vente aux enchères caritative au bénéfice d’associations d’aide aux victimes du terrorisme et pour le financement de projets civiques et solidaires favorisant le dialogue social.

C'est Louis Bouvier, du disquaire lillois Funny Vintage qui sera présent cette semaine pour nous présenter sa sélection de titres.