Live à Fip : Bertrand Belin et Angélique Kidjo
Bertrand Belin © Bastien Burger

Une soirée live enregistrée le 22 avril sur les toits de l’Institut du Monde Arabe, dans le cadre des Concerts Volants.

Mercredi 5 juin à 20h, Fip propose, avec ARTE, un concert exceptionnel dans le cadre des Concerts Volants dont Fip est partenaire. A l’affiche de la soirée : en première partie, le chanteur français Bertrand Belin suivi du concert de la chanteuse béninoise Angélique Kidjo accompagnée de Yael Naim, Fatoumata Diawara et Tony Allen.

En 2015 Bertrand Belin sortait son cinquième album Cap Waller et s'imposait définitivement comme l'un des meilleurs auteurs-interprètes du paysage français avec ses textes elliptiques déclamés nonchalamment de sa voix grave sur une musique rock éthérée. L'artiste de Quiberon, parisien d'adoption, chante avec distance la rupture, chronique avec tendresse et humanité la solitude des oubliés et des déclassés du tumulte urbain. En début d'année il publiait simultanément son 3ème roman Grands carnivores (chez POL) et Persona, un nouvel album de de poésie brute, une chronique douce amère de notre société, alternant avec classe les tensions et les silences.

Retrouvez les dates de concerts de Bertrand Belin ▶

Angélique Kidjo

Angélique Kidjo

Angélique Kidjo © Laurent Seroussi

Après Miriam Makeba et Nina Simone, la chanteuse béninoise, aujourd'hui installée à New York, s'est plongée dans le répertoire de l'une des plus grandes chanteuses cubaines, Celia Cruz. Sur l'album Celia, Angélique Kidjo explore avec modernité toute l'africanité de l'artiste cubaine, de ses oeuvres de jeunesse gravées dans les années 50 sur l'île, à celles enregistrées à New York avec Tito Puente puis au sein de Fania Records, époque où elle reçut le titre de Reine de la Salsa. Les pulsations des tambours yorubas, omniprésents dans la culture cubaine, se mêlent à la musique éthiopienne et s'envolent aux côtés des cuivres flamboyants de la fanfare du Gangbé Brass Band, du percussionniste cubain Pedrito Martinez ou du guitariste togolais Amen Viana. Une musique universelle, dansante et fédératrice qu'elle interprétera en concert avec quelques invités comme les chanteuses Yael Naim et Fatoumata Diawara ainsi que le batteur nigérian Tony Allen.

Angélique Kidjo est en concert :
le 16 juin au festival Rio Loco à Toulouse
le 21 juin à l'Hippodrome De Paris - Festival Solidays
le 02 août Prairie De Landaoudec - Festival du bout du monde
le 03 août au Festival Jazz In Marciac
le 11 octobre Parc De La Pépinière - Nancy Jazz Pulsations

Commentaires