Pierre Lapointe et Elisapie en direct de la salle Pleyel
Pierre Lapointe - Photo de John Londono

Une soirée live avec la pop contemporaine du chanteur canadien et la folk de l'artiste inuite.

Toute la musique vivante en live : les plus grands artistes live en studio, en public en session privée ou sur des festivals se savourent sur FIP.

Lundi 22 octobre dès 20h Emilie Blon-Metzinger et Joël Le Maréchal reçoivent le pop singer québécois et l'étoile pop-folk de l'Arctique et vous invitent à vivre en direct leurs concerts sur la scène de la Salle Pleyel à Paris.  

Encore un peu confidentiel en France, Pierre Lapointe est un artiste important au Québec. Lauréat du grand prix du Festival International de la Chanson de Grandy en septembre 2001, il fut révélé en 2006 par son spectacle et son deuxième disque La forêt des mal-aimésoù il conviait l’Orchestre métropolitain de Montréal. Récompensé par le Prix Félix-Leclerc, le Prix Charles-Cros, le Prix Raoul-Breton Sacem… le jeune chanteur-compositeur canadien est devenu la coqueluche des festivals québécois, français et suisses. 

Ses références vont de la musique à la peinture en passant par les arts visuels et le théâtre. L’avant-gardisme de l'artiste prolifique, ses textes acérés et son univers pop psychédélique ont conquis le cœur de la France. Dans son 6ème album La science du cœur, il décortique le sentiments humains et en décline toutes les facettes avec des mots qui font mouche. Pour lui, parler d'amour est "la plus grisante des sensations". Et il ajoute : "D’un point de vue de l’écriture, je suis allé dans des zones où je ne m’étais jamais rendu ".

En première partie de Pierre Lapointe, la chanteuse folk inuite Elisapie délivre les titres singuliers de son nouvel album The Ballad of the Runaway Girl sorti le 14 Septembre. Elisapie est née dans l’Arctique canadien entourée de blanc à perte de vue.  Sa mère la donne en adoption sur le tarmac de l’aéroport de Salluit. Un jour elle s’évade vers le sud, à Montréal, pour appréhender d’autres manières de vivre. Elle fonde une famille et oublie les conditions extrêmes du Grand-Nord. Aujourd’hui, avec ses racines chevillées au corps, elle chante un folk pastoral envoûtant et empreint d’une grande émotion.

 

Commentaires