Menu
Écouter le direct

Fip Classic Bazar du 14 mars 2014

Publié le
fip classic bazar mars © Radio France
fip classic bazar mars © Radio France ©undefined

Le deuxième vendredi de chaque mois de 21h à 23h, Fip présente une émission autour de la musique classique, Fip Classic Bazar. Un rendez-vous où les auditeurs ont la possibilité de découvrir des formations musicales en direct du studio 118 de Radio France.

--Découvrez notre sélection classique du mois de mars. Le Berliner Barock Solisten revient avec "C.P.E. Bach: Symphonies & Concertos"

Le vendredi 14 mars à partir de 21h Caroline Ostermann et Julien Bienaimé recevaient Abed Azrie, *Jan

Kobow & Gustavo Beytelmann - Les Francs Bassons - Raphaël Mata ** - Guillaume De

Chassy - Anna Pennisi & Françoise Ferrand - Duo

Hamon-Martin* **

**Raphaël MATA (guitare classique solo) - répertoire

classique.**

Fasciné par la guitare

et son ample répertoire, Raphaël commence l’étude de l’instrument à l’âge de

six ans. A 14 ans, son parcours en France et en Europe est déjà jalonné de plus

d'une quinzaine de prix, dont trois internationaux. Mais ce qui prime avant

tout pour Raphaël, c'est le bonheur de se produire en concert.

Son répertoire de

prédilection est très éclectique, allant de Weiss, Scarlatti, Bach à Walton,

Berkeley, Piazzolla, en passant par Sor, Mertz, Regondi, Barrios,

Villa –Lobos, Albéniz, Granados, Moreno –Torroba, Turina, Rodrigo,…

Raphaël a eu de plus le

grand privilège de recevoir en master‑class ou en stage les conseils de

concertistes et professeurs parmi les plus grands : Olivier Chassain, James

Smith, Joszef Eötvös, William Kanengiser, Judicaël Perroy, Raymond Gratien,

Alberto Vingiano, Harold Gretton, Thomas Offermann, Jens Wagner, Laurie

Randolph, Sofia Kaltchev, Kerstin Neubauer.

Il a obtenu en 2012 son

DEM de guitare et étudie actuellement auprès de Rafael Andia, à l'Ecole Normale

de Musique de Paris.

GUILLAUME DE CHASSY - piano solo

Ex-ingenieur chimiste

élevé a l’écoute de Schubert et de Louis Armstrong, improvisateur autodidacte,

pétri tout autant de Thelonious Monk que de Serge Prokofiev, épris des chansons

de Charles Trenet comme de celles de Cole Porter, le pianiste [Guillaume de

Chassy ](http://www.guillaumedechassy.fr/)s’est forgé une identité musicale singulière, qui échappe aux

classifications. Sobriété dans l’expression et profondeur du son, révérence à

la mélodie et raffinement harmonique sont ses points cardinaux, les clés d’un

univers unique et poétique.

Il a joué avec Paul

Motian, Paolo Fresu, André Minvielle, Mark Murphy, Brigitte Engerer, David

Linx, Andy Bey, Bernardo Sandoval, Sara Lazarus, Gian Luigi Trovesi, le

chanteur indien Ravi Prasad, Rick Margitza, Enrico Rava, Stéphane Belmondo,

Olivier Ker Ourio, Pierre de Bethmann.

Musicien sans

frontières, il a également collaboré avec le chef de choeur Joël Suhubiette

(pour lequel il a écrit une cantate jazz), avec la pianiste classique Brigitte

Engerer, le pianiste et compositeur Thierry Huillet, avec le réalisateur

Antoine Carlier, ou encore avec la danseuse flamenca Ana Yerno.

Anna PENNISI (chant) et Françoise FERRAND (piano) - répertoire classique.

Née à Acireale en Sicile,

Anna Pennisi fait des études de piano puis travaille le chant au Conservatoire

« A. Corelli » à Messine où elle obtient son diplôme en 2004.

Elle se perfectionne ensuite auprès de Maurizio Arena, Bruna Baglioni, Franca

Mattiucci, Renato Bruson, Enza Ferrari, Marco Boemi et Elizabeth

Norberg-Schulz. En 2005, elle remporte la XIIème édition du Concours

International « Giuseppe di Stefano » à Trapani. Elle fait ses débuts

en interprétant les rôles de Lola (*Cavalleria

Rusticana ) et Fenena (Nabucco* ). En 2009, elle est lauréate du Concours International

« A.. Belli » de Spoleto où elle chante le rôle de Maddalena (Rigoletto ) sous la direction musicale de Carlo Palleschi, puis Tisbe (Cenerentola ) lors du Festival de Stresa sous la direction musicale de

Gianandrea Noseda. En 2010, elle entame une tournée au Brésil (Sao Paulo, Rio

de Janeiro, Manaus...) où elle chante le rôle de Rosine (Le Barbier de Séville ) sous la direction musicale de John Neschling dans une mise

en scène de Pier Francesco Maestrini. Toujours en 2010, au Teatro Lirico

Sperimentale « A. Belli » de Spoleto, elle chante les rôles de

Fidalma (*Le Mariage

secret* de

Cimarosa), dans la mise en scène de Paolo Rossi, Carmen (La Tragédie de Carmen, adaptation de Marius Constant) et, tout récemment, Suzuki (Madame Butterfly ).

En 2011, elle entre

à l’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Paris.

ABED AZRIE (chant) et Jan Kobow (Chant), Gustavo

Beytelmann (Piano).** **

Abed Azrié est un compositeur français d'origine

syrienne, auteur d'une vingtaine d'albums, de plusieurs musiques de films et

plusieurs livres dont une traduction de l’épopée de Gilgamesh (en français). Au

fil des tournées en Europe, aux États-Unis ou au Mexique, sa musique rassemble

un public enthousiaste, transporté aussi

bien par la modernité de la composition que part l'universalité du message.

Elle a, depuis longtemps, attiré l’admiration d'artistes aussi différents que

Yehudi Menuhin, John Adams, Jeff Buckley, Leonard Cohen ou René Char.

**DUO HAMON-MARTIN (flütes, bombardes-accordéon

diatonique) **

Après avoir écumé durant toutes ces années de nombreuses scènes

de festoù-noz et de concerts, voyagé en duo, en trio, quartet ou quintet de

Téhéran à Stockholm, du Kurdistan à Mexico, au Québec, en Espagne, Autriche,

Belgique ou Italie, le duo présentait en 2006 un nouveau répertoire intimiste

et sensible, inspiré de ces différents périples et rencontres induites, des

compositions concertantes, dansantes, tantôt fragiles, tantôt sauvages, des

thèmes traditionnels réarrangés et revisités créant une musique bretonne affranchie et actuelle, ouverte sur tant

d’autres influences.

S’il est un duo pour

lequel les termes de complicité, de complémentarité de connivence musicale ne

sont pas galvaudés, c’est bien celui-ci. Au fil des années, ils sont devenus

des références unanimement appréciées et félicitées. Rarement l’association

accordéon- bombarde (ou flûte traversière) n’avait atteint un tel degré d’élégance

et de subtilité. Un sens du propos musical hors du commun, une maîtrise du

timbre et une créativité qui leur vaut toujours la note juste et bonne, celle

qui vient à point dans l’art et la manière. La musique du duo Hamon-Martin est

un modèle d’équilibre, d’ajustement musical .

Retrouvez Mathieu Hamon au festival EuroFonik à Nantes.

**LES

FRANCS BASSONS (quatuor de basson) - répertoire classique**

*(Rafael

ANGSTER - Anaël BOURNEL-BOSSON - Victor DUTOT - Julien ABBES)*

[Le

quatuor Les Francs Bassons](https://www.facebook.com/lesfrancsbassons) est issu de la rencontre entre quatre élèves du Conservatoire

Supérieur de Paris (CNSMDP). Réunis par leur passion pour le basson français,

Anaël BournelBosson, Rafael Angster, Victor Dutot et Julien Abbes créent en

2011 un ensemble de bassons à géométrie variable afin d’explorer trois cents

ans de répertoire à deux, trois ou quatre bassons.

S’étendant

de la sonate baroque au quatuor contemporain, ce répertoire témoigne du grand

intérêt qu’ont manifesté les grands compositeurs de ces époques à l’égard du

basson. Cet instrument, souvent méconnu du grand public, a pourtant accompagné

la création musicale de façon continue jusqu’à nos jours,complétant la famille

des bois tout comme le violoncelle complète celle des instruments à cordes.

Portés

par la volonté de faire connaître au plus grand nombre l’extraordinaire

spécificité du basson, les Francs Bassons se produisent régulièrement en

concert, à Paris ou en province. Dans un but pédagogique, ils accompagnent

souvent leurs concerts d’explications ludiques des pièces qu’ils exécutent afin

de guider l’auditeur à travers les styles abordés.