Menu
Écouter le direct

Spécial Victoires du Jazz 2020

Publié le
Replay émission du 23 octobre 20201 heure
Victoires du Jazz 2020
Victoires du Jazz 2020

Une programmation dédiée aux lauréats des Victoires du Jazz qui cette année se présentent sous la forme d’un film musical.

De 19h à 20h, ça jazz à Fip ! Une animatrice reçoit chaque soir un  programmateur pour une émission où s’entremêlent tous les jazz, des  grands  standards aux artistes émergents… Le 23 octobre l’émission est présentée par Frédéric Charbaut et Charlotte Bibring et réalisée par .....

Après tant de concerts et de festivals annulés et dans un contexte aux conséquences majeures pour les artistes de la musique, Les Victoires du Jazz 2020 présentent un documentaire de Thierry Teston. Tourné à Paris à la sortie du confinement dans le décor de faïence de la piscine Molitor, il tient lieu de cérémonie et témoigne de la richesse et de la diversité du jazz hexagonal. Les lauréats connus lors de la traditionnelle Cérémonie des Victoires du 06 octobre 2020 à la SACEM sont :

Laurent Coulondre et Paul Lay sont les deux artistes prodiges, lauréats ex æquo de la catégorie Artiste instrumental de l'année. 

Paul Lay, qui a fait une ascension fulgurante vers les étoiles montantes du jazz tout en se distinguant dans la sphère du classique. Respectueux de l'apport des grands pianistes de jazz, doté d’une imagination impressionnante et d’une technique époustouflante, il est ce sideman très demandé et ce leader inspiré qui est attendu avec ses derniers projets Deep Rivers, hommage au  jazz d’avant le jazz et Beethoven at Night, une fresque musicale en piano solo dans laquelle il réinvente les plus belles pages du compositeur.  

Le fougueux organiste et pianiste Laurent Coulondre fait aussi partie de cette jeune génération de jazzmen maîtrisant parfaitement l'histoire et les codes du jazz dont ils redéfinissent sans tabou les  contours. Sacré "Révélation" aux Victoires du Jazz en 2016, il perpétue notamment l'héritage de Michel Petrucciani sur l'album Michel on My Mind Tribute to Michel Petrucciani : Nous le recevions pour un Live à Fip le 30 mars dernier : 

L'Artiste vocal est Leïla Martial invente un langage singulier fait de virtuosité mélodique, de langues imaginaires et de bruitages, avec une énergie et une maîtrise rare. Elle participe à de nombreux projets et est aussi leader dans Baa Box, solo(s), FiL, Furia, Louves. Depuis quelques temps, elle développe sa personnalité clownesque dans des contextes de performances et des rencontres insolites. 

Dans la catégorie Meilleur groupe Dal Sasso Big Band, Magma et le Trio Viret sont ex æquo. 

Dal Sasso Big Band que nous recevions en septembre pour sa revisite ambitieuse de l’œuvre Africa/Brass de John Coltrane, est fidèle à la portée universelle du message humaniste que le saxophoniste avait inscrit au cœur de sa musique en 1961.

Le groupe mythique Magma que nous recevions aussi le 22 septembre pour une Session Unik à la Maison de la Radio, célèbre ses 50 ans avec Zëss ( le jour du néant), une œuvre de 38 minutes écrite et composée dans les années 70 par le batteur Christian Vander, jouée par des musiciens et vocalistes acquis à la cause et sublimée par l’orchestre philharmonique de Prague.

Le Trio Viret emmené par le contrebassiste Jean-Philippe Viret avec ses complices le pianiste Edouard Ferlet et le batteur Fabrice Moreau est l'élégance même. 

On joue de la musique, or c’est peut-être la musique qui se joue de  nous. C’est un sentiment jubilatoire, de se retrouver, tel un enfant, devant son instrument, et de découvrir encore et toujours de nouvelles perspectives, des sons que l’on ne soupçonnait pas, un mode de jeux non identifié.

Dans la catégorie Album Jazz de l'année c'est Cooking de Géraldine Laurent qui remporte la palme. Elle poursuit l'aventure de l'album "At Work" avec ses trois complices et délivre un sommet de jazz aux fulgurances multicolores. Nous recevions la saxophoniste volcanique pour jouer en live ce chef-d’œuvre de bop moderne, un joli moment de cuisine interne : 

Dans la catégorie Révélation, Macha Gharibian et Christophe Panzani sont ex aequo. Cet étét, nous invitions la pianiste, chanteuse, auteure, compositrice, interprète, pour un Club Jazzafip envoûtant. Élevée sur les routes et sur les traces de son père Dan Gharibian, elle suit la sienne avec le batteur belge Dré Pallemaerts et le contrebassiste canadien Chris Jennings sur les compositions de son album Joy Ascension sur lequel elle invitait le trompettiste Bert Joris et le joueur de doudouk Artyom Minasyan. Un petit bijou qui réchauffe l'âme : 

Le saxophoniste Christophe Panzani n'appartient à aucune chapelle et transgresse allègrement les frontières. Avec son album novateur et passionnant construit en duo saxophone-piano, il questionne l’origine de l’émotion musicale en compagnie de Yaël  Naïm, Eric Legnini, Edouard Ferlet, Guillaume Poncelet, Yonathan Avishaï, Tony PAeleman, Leonardo Montana, BIGYUKI.

Dans la nouvelle catégorie Album de musiques du monde la lauréate est Rocío Márquez avec l’album Visto en el Jueves. La chanteuse andalouse qui symbolise le flamenco contemporain, revisite Bambino, Rocío Jurado, Paco Ibáñez, Concha Piquer, El Cabrero, Turronero, Pepe Marchena, José Menese et Manuel Vallejo en compagnie du guitariste Juan Antonio Suarez "Canito" et du percussionniste Agustín Diassera. Un disque rempli d’émotion et de réflexion :La Victoir d'Honneur

La Victoire d'Honneur est attribuée à l’Orchestre National de Jazz créé il y a trente quatre ans et dirigé successivement par François Jeanneau, Antoine Hervé, denis Badault, Laurent Cugny, Didier Levallet, Paolo Damiani, Claude Barthélémy, Franck Tortillier, Daniel Yvinnec, Olivier Benoît et actuellement Frédéric Maurin. Ce dernier, dirige depuis 2004 l'ensemble Ping Machine, reconnu comme une des références de la nouvelle scène jazz européenne. Avec les 35 artistes de l'ONJ il développe une musique singulière à l’imaginaire foisonnant :  

Programmation musicale
  • 17h56
    Orchestre National De Jazz - Kathelin Gray (feat. Tim Berne)
    Kathelin Gray (feat. Tim Berne)Orchestre National De Jazz
    AlbumDancing in your head(s)LabelONJ RECORDS
  • 17h47
    Christophe Panzani - I don't feel no home (feat. Guillaume Poncelet)
    I don't feel no home (feat. Guillaume Poncelet)Christophe Panzani
    AlbumLes mauvais tempéramentsLabelJAZZ & PEOPLE
  • 17h43
    Alain Jean-Marie - Alfie
    AlfieAlain Jean-Marie
    AlbumInterplay - The Music of Bill EvansLabelTREBIM MUSIC
  • 17h38
    Leila Martial - Jeanne
    JeanneLeila Martial
    AlbumWarm cantoLabelLABORIE JAZZ
  • 17h33
    Geraldine Laurent - Boardwalk
    BoardwalkGeraldine Laurent
    AlbumCookingLabelGAZEBO
  • 17h19
    Paul Lay - Blues
    BluesPaul Lay
    AlbumDeep riversLabelLABORIE JAZZ
  • 17h16
    Magma - Zï ïss wöss stëhëm (Vers l'infiniment)
    Zï ïss wöss stëhëm (Vers l'infiniment)Magma
    AlbumZëssLabelSEVENTH
  • 17h13
    Christophe Dal Sasso - La jeune veuve et le général
    La jeune veuve et le généralChristophe Dal Sasso
    Albumthe Palmer suiteLabelJAZZ & PEOPLE
  • 17h07
    Jean Philippe Viret - Saint Awawa
    Saint AwawaJean Philippe Viret
    AlbumIvresseLabelMELISSE
  • 17h01
    John Beasley - Rhythm-a-ning / Evidence (feat. Joey DeFrancesco)
    Rhythm-a-ning / Evidence (feat. Joey DeFrancesco)John Beasley
    AlbumMONK'estra plays John BeasleyLabelMACK AVENUE