Menu
Écouter le direct

Les 100 ans de Charlie Parker avec The New-York Blue Note Quintet

Publié le
Replay émission du 29 août 20201 heure 01
Dmitry Baevsky & Stéphane Belmondo au Club Jazzafip / Melike Balci
Dmitry Baevsky & Stéphane Belmondo au Club Jazzafip / Melike Balci ©Radio France

Pour fêter le centenaire de la naissance du saxophoniste Bird, nous recevons en session live le quintet avec Stéphane Belmondo & Dmitry Baevsky.

Une émission présentée par Sonya Mellah avec Louis Michaud à la programmation et à la co-animation et Denis Soula à la réalisation.

Jusqu'au 6 septembre, le Sunset rend hommage au saxophoniste Charlie Parker et à son répertoire avec The New-York Blue Note Sextet. En partenariat avec la salle parisienne, FIP célèbre le centenaire de Yardbird en invitant dans ses studios la formation qui se transformera pour l'occasion en quintet. Un groupe exceptionnel qui réunit deux des solistes les plus en vue de la scène internationale depuis des décennies, le trompettiste Stéphane Belmondo et le saxophoniste alto de la scène jazz new-yorkaise Dmitry Baevsky accompagnés par une section rythmique de haut vol avec Olivier Hutman au piano, Stephan Kurmann à la contrebasse et Bernd Reiter à la batterie.

Né le 29 août 1920 à Kansas City, Charlie Parker s’est imposé comme l’un des plus grands créateurs du jazz, un génie de l’improvisation. Il a porté l’émotion du blues à son point d’incandescence, l'a réinventé, créant le style Be-Bop aux côtés de Dizzy Gillespie ou Thelonious Monk. Il possédait un souffle si puissant qu’il pouvait jouer plus fort que toute une section de cuivres et embarquer tout un orchestre dans sa sonorité. La force de son génie s’est doublée d’une part d’ombre, d’une tragédie intérieure qui finit par l’emporter prématurément. Plus de soixante ans après sa mort, le 12 mars 1955 à New York, Yardbird n’en finit pas de fasciner et de hanter les musiciens contemporains.