Menu
Écouter le direct

Club Jazzafip spécial Jazz à l’Etage #8 en duplex

Publié le
Replay émission du 10 mars 20171:00:20
 ©
© ©undefined

Vendredi 10 mars de 19h à 20h, FIP consacre son Club Jazzafip au Festival Jazz à l’étage à Rennes et Saint-Malo.

Du 10 mars au 2 avril à Rennes Métropole et Saint-Malo, Jazz à l'Etage #8 présente une programmation ambitieuse dont FIP se fait écho. Une émission animée par Patrick Derlon et Charlotte Bibring.

Chaque année, le festival programme diverses esthétiques qui font du jazz une musique novatrice, métissée et résolument actuelle. Pour cette 8ème édition le festival invite Tigran, Kyle Eastwood, Natalia M King, Laurent de Wilde, Stéphane Belmondo, Laura Perrudin, Alain Jean-Marie, Anil Eraslan, Benjamin Faugloire, Collectif La Marquise, Ludovic Ernault, Jérémy Soudant, Nicolas Bras, JP Como, Francesco Bearzatti …

Le très inspiré Alain Jean-Marie inaugure ce Jazz à l'Etage en duo avec le dessinateur Jérémy Soudant qui croque la musique du pianiste sous vos yeux.

La soirée se poursuit avec le trio du pianiste Laurent de Wilde qui laisse un temps ses aventures sonores électroniques et revient à l'acoustique pour rendre hommage à son maître incontesté, Thélonius Monk :

Le 30 mars, le violoncelliste virtuose Anil Eraslan entrelace la musique classique ottomane au jazz et à la musique contemporaine.

Tigran Hamasyan, le prodige arménien tombé sous l'emprise des touches noires et blanches à l'âge de deux ans, vient une fois de plus, bouleverser le public de Jazz à l'Etage avec sa technique vertigineuse et son talent de mélodiste et d'improvisateur :

Le 31 mars la soirée débute avec le trio de Benjamin Faugloire dans une instrumentation acoustique mais riche d'une énergie qui vient du rock et des réminiscences de la meilleure pop. Puis la chanteuse et guitariste Natalia M.King, riche héritière des musiques afro-américaines, vient remuer vos tripes de sa voix profonde :

Notez encore la venue du saxophoniste Ludovic Ernault qui invite une des poitures de la guitare jazz, Manu Codjia celle du compositeur et bassiste Kyle Eastwood porté par un groupe de haut vol aux accents londoniens et enfin le concert final du trompettiste et bugliste Stéphane Belmondo et son Love for Chet mis en lumière par FIP, en hommage à son maître et ami, le légendaire Chet Baker :