Menu
Écouter le direct

Club Jazzafip "Marseille Jazz des 5 Continents" (2)

Publié le
Replay émission du 21 juillet 20152:00:29
 ©
©

FIP est à Marseille et vous propose mardi 21 juillet à 19h, une émission spéciale avec la batteuse Anne Pacéo.

Du 15 au 24 juillet, la cité phocéenne accueille la 16e édition du festival Marseille Jazz des Cinq Continents. Après une soirée exceptionnelle avec Kenny Garrett et Erik Truffaz, FIP vous fait vivre en direct la soirée du mardi 21 juillet. Dès 19h, depuis les jardins du palais Longchamp à Marseille, Luc Frelon et Nathalie Boisgallais accueillent l'inventive batteuse Anne Pacéo. A 21h, rendez-vous sur notre antenne pour vivre en direct live son concert ainsi que celui de Melody Gardot.

Anne Paceo est une des nouvelles figures majeures de la scène jazz française. Sidewoman auprès de Rhoda Scott, Henri Texier, Alain Jean-Marie, Denis Colin, China Moses, Mélissa Laveaux, Jeanne Added ou Marion Rampal, c’est avec Triphase qu’elle a décroché un Django d'Or en 2009 et une Victoire du Jazz en 2011.

Circles, c’est son nouveau projet explosif avec Emile Parisien au saxophones, Leila Martial au chant et Tony Paeleman aux claviers. Aux croisements du jazz, de la pop et des musiques du monde, elle mêle chansons à textes et envolées musicales libres et sacrément groovy. Le groupe sera en tournée à partir de l'automne 2015 pour la sortie de son disque.
Pour son concert au Marseille Jazz des 5 Continents, point d' Emile Parisien au saxophone, mais bien plutôt, Christophe Panzani.

Nous recevrons également la mystérieuse chanteuse, pianiste, guitariste, auteure-compositrice Melody Gardot . Fan de Duke Ellington, The Mamas and the Papas ou encore de Radiohead, Melody Gardot a débuté sa carrière à 16 ans, en jouant dans des clubs près de Philadelphie. Après un accident qui l’a laissée à 19 ans, entre la vie et la mort, elle a donné à la musique un rôle thérapeutique.

Son style, souvent épicé de tropicalismes, est fait de jazz vocal mêlé au folk, au blues, au RNB et à la pop. En 2012, l’album The Absence était influencé par de nouvelles sonorités expérimentées au Portugal et notamment le fado. Avec sa voix sombre, aujourd'hui, elle met en scène les chansons de son 4ème opus Currency of Man, inspiré des milieux marginaux de Los Angeles.

Mardi 21 juillet à 19h, en direct du Marseille Jazz des Cinq Continents, depuis les jardins du palais Longchamp