Yonathan Avishai en direct de l'Hôtel Lutétia
Yonathan Avishaï au piano du Lutétia le 06 février 2019 | RF / Chantepie

Nous nous installons au bar Joséphine de l’Hôtel Lutétia à Paris et invitons en session live le pianiste Yonathan Avishaï à l'occasion de la sortie de l'album "Joys and Solitudes". Une émission présentée par Laurence Figoni et Alexandre Desurmont.

Né à Tel Aviv, le pianiste Yonathan Avishai a passé ses premières années au Japon, avant de s'installer en Israël, et de faire ses débuts musicaux, à 13 ans, aux côtés du trompettiste Avishai Cohen. Leur complicité est évidente sur les deux disques Into The Silence et Cross My Palm With Silver. Partant du hiphop, du funk et de la fusion pour progressivement atteindre le coeur de la tradition jazz qu'il maîtrise parfaitement. Au cours des cinq dernières années, l'artiste, français d'adoption depuis l'an 2000, a développé son propre projet à la tête d’un magnifique trio composé de Yoni Zelnik, contrebassiste israélien installé à Paris, et de Donald Kontomanou, batteur français riche d’un double héritage, guinéen et grec. Parfois surnommée le Modern Times Trio, la formation s’est donnée comme but de revisiter et réinvestir dans son travail les multiples sens qu’a pu revêtir au fil du temps la notion de modernité.

Je me sens profondément enraciné dans la tradition. Avant tout j’adore l’histoire et les perspectives qu’elle ouvre quand on l’étudie. Je suis particulièrement intéressé par l’histoire du jazz, de Louis Armstrong à Cecil Taylor et au-delà. J’ai compris à un certain moment que je gagnais en expressivité à jouer moins de notes. Et quand tu écoutes Lester Young ou Louis Armstrong et que tu vois comment ils peuvent te faire pleurer en huit mesures…Yonathan Avishai

L'album Joys and Solitudes, son premier sur le label ECM, débute par une reprise du thème de Duke Ellington Mood Indigo composé en 1930 mais éternellement moderne. Une série de sept pièces originales suivent, dans lesquelles le pianiste fait référence à une grande variété de musiques et d’expériences. C’est parce qu’il donne le sentiment de sonder continuellement au plus intime pour aller à l’essentiel tant au niveau du jeu que de l’écriture, qu’il parvient à unifier toutes ces sources d’inspiration. L’ornementation y est rigoureusement contrôlée ; pas une note de gaspillée dans cette musique. Quant aux valeurs ancestrales du blues et du swing, elles sont toujours efficientes dans le concept novateur d’Avishai. Voilà sans doute pourquoi sa musique ne cesse de danser dans les intervalles laissés entre les phrases.

Le pianiste jouera en solo dans notre émission mais vous pourrez écouter son trio le 20 février au Studio de l'Ermitage à Paris.

Programmation musicale

19h01

Session Live

Par : Nicolas Gardel Et Remi Panossian

19h06

The Water Is Wide

Par : Charles Lloyd

Album : 

THE WATER IS WIDE (2000)

19h11

Third World Love Story

Par : Third World Love

19h18

I Remember You

Par : Riccardo Del Fra

19h24

Zohar Smiles

Par : Omer Avital

Album : 

ABUTBUL MUSIC (2016)

19h29

Diane

Par : Art Pepper Quartet

19h38

Session Live

Par : Nicolas Gardel Et Remi Panossian

19h39

Erzeroumi Shoror

Par : Alexis Avakian

19h44
19h48

On The Sunny Side Of The Street

Par : 3 Cohens

Album : 

Family

19h53

Reason Or Rhyme

Par : The Bryan Ferry Orchestra

19h56

Session Live

Par : Nicolas Gardel Et Remi Panossian

19h59

The Duke

Par : Teddy Wilson


Commentaires