La galaxie de Thomas De Pourquery
Thomas De Pourquery - Photo de Christian Boyer

Avec Jazz News, on plonge dans le monde savoureux du saxophoniste, chanteur, compositeur, acteur.

De 19h à 20h, ça jazz à fip ! Une animatrice reçoit chaque soir un programmateur pour une émission où s’entremêlent tous les jazz, des grands standards aux artistes émergents…

Dimanche 17 février, Mathieu Durand, rédacteur en chef du magazine Jazz News, nous invite à parcourir le jardin foisonnant de Thomas De Pourquery, un de ces artistes captivant qui a le don de nous faire dresser les poils, direct ! Au programme, sa musique, ses influences, ses amis et quelques sons liés à sa création avec des Congolais à Banlieues Bleues.

Si Jazz News et FIP se passionnent pour Thomas de Pourquery c'est sans doute parce qu'il se réinvente toujours, se donne sans compter et semble être mû par une belle aptitude à aimer la vie et les gens. ​Les Sons of love du groupe Supersonic né en 2011 à l’occasion d’une résidence à la Dynamo de Banlieues bleues, en sont la preuve. Avec la dream team composée aujourd'hui de Laurent Bardainne, Frédéric Galiay, Fabrice Martinez, Arnaud Roulin et Edward Perraud, il partage son amour pour le jazz, la pop, la chanson et l’improvisation barrée : 

Play Sun Ra, le premier album cosmique de ces doux illuminés, en hommage à la musique céleste de Sun Ra, prince du free-jazz et génial visionnaire, fut sacré "Meilleur album de l'année" 2014 au Victoires du Jazz. Le groupe tourne aujourd'hui avec toujours la même ferveur. 

Fasciné par des saxophonistes comme Cannonball Adderley, Charlie Parker, John Coltrane et influencé par le jeu de son mentor Stefano Di Battista, Thomas de Pourquery a commencé sa carrière de musicien au sein du Big Band Lumière de Laurent Cugny puis dans l'ONJ. On se souvient aussi du quintet fondé avec Daniel Zimmermann, pour lequel ils remportèrent tous deux le 1er prix d’orchestre et de soliste au concours de la Défense. Se transformant, la formule donnait naissance au groupe DPZ avec le guitariste Maxime Delpierre, le bassiste Sylvain Daniel et le batteur David Aknin. Elu "Choc Jazzman" puis "Disque de l’année / Jazz Magazine", le quintet fut nominé à l’Académie du Jazz l’année suivante :

 

Le fougueux musicien a un grand sens du collectif et s'épanouit dans divers projets comme la fanfare jubilatoire Rigolus créée avec les saxophonistes Sylvain Rifflet et Laurent Bardainne. De ces cendres est né l'ensemble The Endless Summer, un sublime fourre-tout à l'énergie rock et aux influences multiples. On aime aussi ses prestations au sein du big band fou de Fred Pallem, Le Sacre du Tympan, ainsi que sa belle entente avec Andy Emler au sein de leur duo fantasque ou dans le superbe MegaOctet, une grosse machine jubilatoire qui magnifie l'écriture du pianiste depuis 30 ans : 

Fuyant les chapelles et les préjugés, Thomas De Pourquery mixe les genres et les gens. On l'a vu avec le groupe de pop anglaise Métronomy, le Red Star Orchestra, le Magnetic Ensemble, Jeanne Added, Babx, André Minvielle, Oxmo Puccino, Alban Darche et tant d'autres.
Souvenez-vous, à l'occasion du Disquaire Day 2018, l’Adami, le Calif et FIP s’associaient pour produire 5 "sessions Unik" de duos en une seule prise, éditées en 45 tours vinyles de couleur, gravés en direct. Sandra Nkake et Thomas de Pourquery chantaient un titre de l'une et de l'autre, dont The Pride, un morceau romantique composé par le saxophoniste :

"Artiste de l'année" aux Victoires du Jazz 2017, l'hyperactif Thomas de Pourquery est de ceux qui font vivre le jazz Français avec ses transes sonores sans frontières. Il explore tous les univers du jazz en laissant vivre  son penchant pour la pop, le rock, les musiques afro-futuristes, électroniques ... 
Sincère jusqu'au bout des ongles, le chef de bande sait emmener ses désirs avec une énergie communicative. En apesanteur au-dessus des scènes du monde, tantôt flamboyant, tantôt poétique, il insuffle à la musique une vérité brute qui fait du bien à l'âme. 

Thomas de Pourquery passe de planète en planète avec bonheur. Il est acteur à ses heures, dans des films du collectif Les Chiens de Navarre, avec Jean-Christophe Meurisse qui lui a offert son premier rôle dans Il est des nôtres. Avec Antonin Peretjatko il a joué dans La Fille du 14 juillet (2013) et La loi de la jungle (2016). L'année dernière il tournait aux côtés de Jean-Pierre Darroussin dans Chacun pour tous de Vianney Lebasque. 

Et pour finir ce Club Jazzafip consacré à Thomas de Pourquery, Mathieu Durand (Jazz News) nous mettra l'eau à la bouche avec quelques fragments de la nouvelle création de Supersonic, élaborée avec le danseur et chorégraphe De LaVallet Bidiefono, pionnier de la danse contemporaine à Brazzaville. Encore une histoire fraternelle qui nous mènera sans nul doute à la transe. 

Programmation musicale

19h01

Revolutions

Par : Supersonic

Album : 

Sons of love (2017)

19h07

My Funny Valentine

Par : Red Star Orchestra

Album : 

Broadways (2016)

19h10

Crouch Touch Engage

Par : Andy Emler

19h19

O Estrangeiro

Par : Caetano Veloso

19h25

Inside Straight

Par : Cannonball Adderley

19h28

Le Cygne Du Destin

Par : Dpz

19h35

I Carry Your Heart

Par : Jeanne Added

Album : 

JEANNE ADDED (EP) (2011)

19h39

L Enfant Dans La Jungle Urbaine

Par : Fred Pallem & Le Sacre Du Tympan

19h44
19h49

Cafe

Par : Franco & L Ok Jazz

19h54

Commentaires