Indra Rios-Moore à Saint-Germain
Indra Rios-Moore - Photo de Pierrick Guidou

FIP reçoit la chanteuse américaine en concert le 29 mai au Festival Jazz-à-Saint-Germain-des-Prés Paris.

De 19h à 20h, ça jazz à fip ! Jane Villenet ou Charlotte Bibring reçoivent chaque soir un programmateur pour une émission où s’entremêlent tous les jazz, des grands standards aux artistes émergents. 

Pour fêter les 18 ans printemps du Jazz-à-Saint-Germain-des-Prés Paris, FIP partenaire du festival, se met en 4 pour vous faire vivre l’évènement avec pas moins de 7 Club Jazzafip et 2 Live à Fip.

Mardi 29 mai, notre programmateur Cédric David reçoit Indra Rios-Moore avant son concert à 20h30 au grand amphithéâtre de la Maison des Océans.

Sa mère portoricaine et son père d’origines africaine, syrienne et américaine lui ont donné le prénom d'Indra, chef et guerrier dans la mythologie hindoue, dieu du ciel, de la pluie, de la foudre, des orages. Après des études de chant au Mannes College of Music de Manhattan, Indra rencontre le saxophoniste de jazz Benjamin Traerup à Brooklyn et le suit au Danemark. Avec lui et le contrebassiste Thomas Sejthen, elle forme un trio qui sort en 2010 l’album Indra nominé aux Danish Music Awards comme Meilleur Album Jazz Vocal. Le suivant In Between le sera aussi en 2012. Encensée pour son disque Heartland sorti en 2015, elle livrait son nouvel opus Carry my heart, le 23 mars dernier avec Pr Jay Newland, le producteur de Gregory Porter et Norah Jones, sur le mythique label Verve. Un mélange subtil de jazz, folk, gospel, blues et pop :

​La chanteuse new-yorkaise vit aujourd'hui à Barcelone. À l’été 2016, elle pensait enregistrer un album optimiste. Attérée par l'élection de Trump, elle conçoit finalement son dernier opus comme un contrepoids à la réalité politique sortie des urnes.

Ce résultat m’a fait l’effet d’une gifle, moi qui suis une femme de couleur avec du sang latino-américain. Les luttes menées depuis des décennies pour l’égalité des droits pour les femmes, les afro-américains, les homosexuels et tous ceux qui ne sont pas alignés sur la norme de l’Américain moyen me semblaient soudain et me semblent encore vaines face à la conception du monde polarisante que défend Trump ".  Indra Rios-Moore

Indra Rios-Moore vient au festival Jazz-à-Saint-Germain-des-Prés en compagnie de ses musiciens nordiques, le saxophoniste Benjamin Traerup, le bassiste Thomas Sejthen, le batteur Knuth Finsrud et le guitariste Samuel Hallkvist. Au programme de ce concert, des compositions personnelles et des reprises comme ce fameux morceau des Pink Floyd :

Club Jazzafip à 19h avec invités :
le 23/05 : Donatienne Hantin, directrice de production du festival
le 24/05 : Émile Parisien et Michel Portal
le 25/05 : Thomas Enhco et Mathieu Herzog
le 28/05 : Grégory Privat
le 29/05 : Indra Rios-Moore en direct de l'Hôtel Lutetia
le 30/05 : Laurent de Wilde et Ray Lema
le 31/05 : Noé Huchard, invité des After Jazz au Lucernaire
le 1/06 : Julie Erikssen et Camille Bertault
le 2/06 : Alexandre Montfort

Live à Fip à 20h :
Diffusion des concerts en direct de la Maison des Océans
le 1/06 : Six-Ring Circus / Lars Danielsson Group
le 2/06 : Julie Erikssen / Camille Bertault

Programmation musicale

19h01

Carry My Heart

Par : Indra Rios Moore

19h09

Black Coffee

Par : Sarah Vaughan

19h17

Opening Image

Par : Arve Henriksen

19h21
19h32
19h38

Session Live

Par : Sophie Alour

19h45

Under The Moon And Over The Sky

Par : Angela Bofill

19h51

Girls And Boys

Par : Marcus Miller

Album : 

SILVER RAIN (2005)

19h57

Be Mine

Par : Indra Rios Moore

Commentaires