FIP invite Stéphane Belmondo
Stéphane Belmondo © Fabrice Journo

FIP continue de célébrer Chet Baker, à l'occasion des 30 ans de sa disparition, en invitant le trompettiste Stéphane Belmondo

Après un C’est Magnifip ! consacré au trompettiste et chanteur, FIP continue de célébrer Chet Baker, à l'occasion des 30 ans de sa disparition, en invitant Stéphane Belmondo. Le musicien rendra un hommage poétique à son mentor et présentera l’album Love For Chet sorti en 2015, premier volet d’un triptyque consacré à l’oeuvre du jazzman. Une émission présntée par Jane Villenet et Thomas Curbillon.

Stéphane Belmondo signait en 2015 avec "Love for Chet" un cri intimiste d'amour pour ce géant du jazz qu'il a cotoyé durant les dernières années de sa vie. Pour chanter cet amour pour Chet, Stéphane Belmondo a choisi la formule qui est sans doute l’une de celles qui permet d’approcher au plus près l’art de Baker. Un trio sans piano, ni batterie, tout en apesanteur, comme son aîné les affectionnait.

Chet pratiqua souvent la formule dans les deux dernières décennies de sa vie, préférant la légèreté d’une guitare à l’envahissante présence du piano, et la délicatesse robuste de la contrebasse pour soutenir le tempo et donner toute latitude à son chant, vocal ou instrumental. On se souvient des disques indémodables qu’il grava pour le label SteepleChase dans ce format, avec Doug Raney et NHOP. Belmondo, lui, est accompagné ici par le guitariste hollandais Jesse van Ruller et un compagnon de longue date le bassiste Thomas Bramerie qui joua également avec Chet.

Figure iconique au destin tragique, ange aux ailes brisées, le jazzman Chet Baker, jouait et chantait l'émotion pure, il faisait parler comme nul autre son âme et vous touchait au plus profond de votre être. Sur les chansons qu’aimait Chet, sur ces standards qui restent marqués de son aura et comme habités par son ombre, mais sur d’autres aussi dont on peut imaginer qu’il aurait aimé les jouer, Stéphane Belmondo et ses deux formidables musiciens viennnent apporter leur propre respiration et leur lyrisme. Le chanteur Amin Bouker apporte sa complicité délicate et aérienne sur "Blame it on my Youth".

Chet Baker était mon ami et mon héros. J’ai eu la chance de rencontrer ce grand musicien lorsqu’il venait à Paris de 1985 à 1988, il m’a pris sous son aile, alors que j’étais encore un jeune musicien, m’a invité à venir jouer avec lui, m’a toujours donné des conseils précieux. Nous parlions beaucoup ensemble, de la Musique, de la Vie. Il était comme un Papa pour moi. Cette rencontre m’a profondément touché et il m’aura fallu 25 ans pour que je puisse enfin oser lui rendre hommage à travers ce disque "Love for Chet". Stéphane Belmondo

Programmation musicale

19h01

Blue Room

Par : Chet Baker

Album : 

DEEP IN A DREAM (1953)

19h04
19h09

Nights At The Turntable

Par : Gerry Mulligan

19h11
19h16

Little Girl Blue (version Instrumentale)

Par : Chet Baker

19h20

But Not For Me

Par : Chet Baker

Album : 

THE TOUCH OF YOUR LIPS (1979)

19h26

Love For Sale

Par : Stephane Belmondo

Album : 

LOVE FOR CHET (2015)

19h32

Butch S Blues

Par : Kenny Dorham

19h36

Autour De Minuit : Fair Weather

Par : Herbie Hancock

19h44

Dream Drops

Par : Michel Graillier

19h47

My Funny Valentine (take Ii)

Par : Chet Baker

19h53

Tchounet

Par : Belmondo Quintet

Album : 

FOR ALL FRIENDS (1994)

19h59

So Che Ti Perdero

Par : Chet Baker

Album : 

CHET IS BACK! (1962)

Commentaires