Club Jazzafip Spécial Londres
Shabaka Hutchings © Nicola Antonazzo

La nouvelle scène du jazz londonien à l'honneur, jeudi à 19h, avec Jonathan Arkilovitch.

Pendant longtemps, le jazz, aux anglais, avouons le, n'était pas vraiment leur cup of tea. Ou alors en mode cocktail hour, avec un nuage d'acid, un piercing dans le nez, ou sur le grill des toasters. Trop occupés qu'ils étaient, les musiciens de Sa Majesté, à inventer la pop, le ska, le punk... Mais ça c'était avant. Avant que ne déboule une nouvelle génération d'improvisateurs comme le Portico Quartet, Shabaka Hutchings, Yazz Ahmed ou Yussef Kamaal, élevés dans les clubs garage/électro/afro/rock de la capitale british. Pour remettre la pendule (de Big Ben) à l'heure. Shocking !

Programmation musicale

19h01

Black Focus

Par : Yussef Kamaal

Album : 

Black focus (2016)

19h03

Will You Walk A Little Faster

Par : Neil Ardley

Album : 

A SYMPHONY OF AMARANTHS (1972)

19h07

Things We Said Today

Par : The London Jazz Four

Album : 

COMPILATION ""WE CAN WORK IT OUT"" (1967)

19h10

We Got To Make It Happen

Par : Reginald Omas Mamode Iv

Album : 

REGINALD OMAS MAMODE IV (2016)

19h13

Play Mass

Par : Sons Of Kemet

Album : 

LEST WE FORGET WHAT WE CAME HERE TO DO (2015)

19h18

African Waltz

Par : Lyn Cornell

19h20

Hey Jude

Par : Tubby Hayes

19h22

My Soul

Par : Kenny Wheeler

Album : 

MIRRORS

19h27

Starless And Bible Black

Par : The Stan Tracey Quartet

Album : 

IMPRESSED (1965)

19h30

Life On Mars

Par : Django Bates

Album : 

YOU LIVE AND LEARN APPARENTLY (2004)

19h36

Jazz Planet

Par : Soweto Kinch

Album : 

THE HIP HOP & JAZZ MIXTAPE / CHAPTER 2 (2009)

19h39

Free (ft Lara Rose And Ian Anderson)

Par : The James Taylor Quartet

Album : 

ROOM AT THE TOP (2002)

19h44

Rye Lane Shuffle

Par : Moses Boyd

Album : 

Rough trade counter culture 2016 (2016)

19h48

Feed The Spirit

Par : Peter Edwards Trio & Zara Mc Farlane

Album : 

JAZZRE:FRESHED LIVE VOL 1 (2015)

19h56

Kingstonian Swing

Par : Courtney Pine

Album : 

HOUSE OF LEGENDS (2012)

Commentaires