Club Jazzafip Spécial Quincy Jones
Quincy Jones aux Studios Dreamworks/ David Hume Kennerly/Getty

Mardi 4 octobre à 19h, Fip invite Frédéric Goaty de Jazz Magazine, pour un Club Jazzafip consacré au génial Quincy Jones et à ses musiques de film.

En plus de 60 ans de carrière, Quincy Delight Jones Jr., dit Quincy Jones a participé à tout un pan de la musique outre-Atlantique. Trompettiste, pianiste et arrangeur de jazz, chef d'orchestre, producteur des grands noms du jazz et de la pop, "Q" a aussi écrit plus de 40 musiques de films, participant au renouvèlement du genre dès les années 60 avec Henry  Mancini, Lalo Schifrin ou Michel Legrand.

A l'occasion de la sortie du très attendu coffret The Cinema Of Quincy Jones, Jane Villenet et Frédéric Goaty, rédacteur de la rédaction de Jazz Magazine, nous invitent à découvrir l'oeuvre "cinématographique" de Quincy Jones, mardi 4 octobre à 19h.

Retrouvez dans cette playlist quelques-unes des plus belles musiques de film de Quincy Jones :

C'est à l'adolescence dans les salles de Seattle que va naître la passion de Quincy Jones pour le cinéma et ses musiques. Les compositeurs des grands studios s'appellent alors Bernard Hemann, Victor Young ou Alfred Newman. Composer pour le cinéma devient alors un rêve pour lui. Reconnu pour ses talents de jazzman et d'arrangeur, notamment au sein de l'orchestre de Lionel Hampton ou avec les boppers comme Dizzy Gillespie, Quincy Jones va être confronté au Hollywood ultra-conservateur des années 60. Difficile pour un compositeur noir de se faire une place. C'est Sidney Lumet qui lui donne sa chance sur Le Prêteur sur gages. Dans les années 60 puis 70, le compositeur va multiplier l'écriture de musiques de films (jusqu'à neuf par an), y mêlant ses propres influences comme le jazz, la soul, les musiques brésiliennes et symphoniques ou la pop.

Quincy Jones a réalisé son rève en travaillant avec des réalisateurs comme Norman Jewison (Dans la chaleur de la nuit), Richard Brooks (De sang-froid), Peter Yates (John et Mary), Sam Peckinpah (Guet-apens), Steven Spielberg (La Couleur pourpre), Quentin Tarantino (Kill Bill) ou Lee Daniels (Le Majordome). Comme un clin d'oeil à ce compositeur passionné par le 7ème art, plusieurs de ses titres comme Soul bossa nova alimentent régulièrement les BO de films.

Affiche Club Jazzafip Quincy Jones 585

Programmation musicale

19h00

Kingfish

Par : Lionel Hampton

Album : 

THE MOST IMPORTANT RECORDINGS OF LIONEL HAMPTON (1990)

19h03

Makin Whoopee

Par : Dinah Washington

Album : 

LES DIVAS DU JAZZ (1956)

19h06

Mau Mau

Par : Art Farmer

Album : 

WARNER JAZZ LES INCONTOURNABLES (2000) (1953)

19h11

I M Gonna Move To The Outskirts

Par : Ray Charles

Album : 

THE DEFINITIVE RAY CHARLES (1961)

19h14

Velas

Par : Quincy Jones

Album : 

THE DUDE (1981)

19h18

Harlem Dawn

Par : Donny Hathaway

Album : 

B.O.F. / COME BACK CHARLESTON BLUE (1972)

19h21

Let Me Off Uptown

Par : Gene Krupa Divers

Album : 

DRUMMIN MAN (1963)

19h24

Soul Bossa Nova

Par : Quincy Jones

Album : 

Big band bossa nova (1962)

19h26

Satin Doll

Par : Ella Fitzgerald Count Basie

Album : 

ELLA AND BASIE! (1997)

19h27

En Flanant Dans Paris

Par : Les Doubles Six

Album : 

LES DOUBLE SIX MEET QUINCY JONES

19h33

Tell Me A Bedtime Story

Par : Quincy Jones

Album : 

SOUNDS ... AND STUFF LIKE THAT (1978)

19h40

Rack Em Up

Par : Quincy Jones

Album : 

THE PAWNBROKER/THE DEADLY AFFAIR (1965)

19h40

Satin Doll

Par : Ella Fitzgerald Count Basie

Album : 

ELLA AND BASIE! (1997)

19h42

After You Ve Gone

Par : Quincy Jones Orchestra

Album : 

L.A. IS MY LADY (1984)

19h42

For Lenna And Lennie

Par : Count Basie

Album : 

Plays Quincy Jones & Neal Hefti (1986)

19h45

Velas

Par : Quincy Jones

Album : 

THE DUDE (1981)

19h46

For Lena And Lennie (en Flânant Dans Paris)

Par : Quincy Jones, Mimi Perrin

Album : 

Les Double Six / Best of (1999)

19h50

Mon Disque D Ete

Par : Claude Nougaro

Album : 

MASTER SERIE VOL.3 (COMPIL 1998) (1978)

19h57

Flintstones

Par : Joseph Barbera, Jacob Collier, Hoyt Curtin, William Hanna

Album : 

In my room (2016)

Commentaires