Menu
Écouter le direct

Les musiques des mille visages de Jim Carrey

Publié le
Replay émission du 7 février 2021 57 min
Jim Carrey - LA Special Screening of Paramount's "Sonic the Hedgehog" – 12 février 2020 in Westwood. Photo de Axelle/Bauer-Griffin/FilmMagic/ Getty
Jim Carrey - LA Special Screening of Paramount's "Sonic the Hedgehog" – 12 février 2020 in Westwood. Photo de Axelle/Bauer-Griffin/FilmMagic/ Getty

A l’occasion de la sortie du livre "Jim Carrey, l’Amérique démasquée", pénétrons dans l'univers de l’acteur de la démesure.

FIP met le cinéma sur écoute et invite les auditeurs à une balade dans l’imaginaire musical d’un cinéaste, d’un genre ou d’un compositeur de musique de films. Une émission de Susana Poveda et Denis Soula sur une programmation musicale de Florent Beauvallet.

En novembre dernier, le critique de cinéma et enseignant Adrien Dénouette sortait un livre sur la comédie hollywoodienne, l'Amérique des années 90 et la révolution numérique. Il y dissèque la filmographie de Jim Carrey, reliant les différentes phases de sa carrière à l'actualité politique des années 1990 à nos jours. 

La star de la comédie hollywoodienne s'est faite connaître du grand public en 1994 grâce à trois films. Ace Ventura, détective pour chien et chat » de Tom Shadyac dans lequel il incarne un homme qui vit grâce aux récompenses offertes pour les animaux disparus. La même année, dans Dumb & Dumber, le premier film des frères Farelly, il est l’un des deux crétins qui s’emparent de la mallette pleine de dollars laissée par une cliente dans le taxi de Lloyd, avant de se mettre à sa poursuite pour la lui rendre. Il est encore cet employé de banque timide, passionné par l’univers de Tex Avery, qui trouve un masque aux pouvoirs surnaturels. 

En 1998, l'acteur prouve qu'il sait aussi être émouvant, dans The Truman Show, le début d'une réflexion de Peter Weir sur l'écran et la célébrité. Il incarne Truman Burbank qui mène une vie tranquille dans un petit pavillon de la station balnéaire de Seahaven. À son insu, il devient la vedette d’une téléréalité mensongère et cruelle. On se souvient de la scène culte finale dans laquelle le héros trouve la sortie du studio dans lequel il est enfermé depuis 33 ans après un long voyage en bateau. Si la plupart des musiques du film ont été composées par Burkhard Dallwitz, certaines sont de Philip Glass : 

Suivront Disjoncté, Fous d’Irène ou encore Man On The Moon, le biopic d'Andy Kaufman réalisé par Milos Forman. Jim Carrey excelle dans le rôle du comique controversé, célèbre pour ses supercheries. La chanson intitulée Man on the Moon dédiée à Kaufman est sur l'album Automatic For The People du groupe R.E.M : 

On se souvient de la performance délirante de l'acteur dans le film de Glenn Ficarra et John Requa I Love You Phillip Morris. Il incarne l'escroc surdoué notoire Steven Russel, mythomane, marié et expert en arnaques aux assurances, qui, en prison, tombe amoureux de son compagnon de cellule joué par Ewan McGregor. Prêt à tout pour garder l’homme de sa vie, il se crée un monde qui n’est pas le sien. C'est Nick Urata, (leader du groupe DeVotchKa) et compositeur de la B.O du film Little Miss Sunshine, qui signe la musique.

Pour la gestuelle, les grimaces et les facéties inépuisables de Jim Carrey, rien de tel que le film de Tom Shadyac, Bruce tout-puissant qui évolue sur la bande-son énervée de John Debney ( compositeur des B.O de Star Trek : The Next Generation , La Passion du Christ, Iron Man 2 ...) qui comprend des titres comme God Gave Me Everything de Mick Jagger, A Little Conversation d'Elvis Presley ou encore Chariots of Fire de Vangelis. 

Après Eternal Sunshine of the Spotless Mind, qui a marqué toute une génération et l'inoubliable reprise de Everybody's Got to Learn Sometime des Korgis par Beck, le réalisateur Michel Gondry retrouve l'acteur pour la série Kidding créée par Dave Holstein. Jim Carrey y incarne avec beaucoup de subtilité, une icône de la télévision des années 70, à la tête d’un programme pour enfants, accablé par un drame familial. Dans une scène tirée de la saison 2, Jim Carrey chante avec Ariana Grande :

Récemment il revenait aux rôles énergiques de ses débuts avec Sonic, The Movie, réalisé par Jeff Fowler, une comédie d’aventure basée sur la franchise de jeux vidéo à grand succès. Il est le Dr Robotnik, le méchant mythique de la saga qui prend en chasse le petit hérisson bleu le plus rapide du monde, sur une musique composée par Tom Holkenborg :

Programmation musicale
  • 19h59
    Thom Yorke - I am a very rude person
    I am a very rude personThom Yorke
    AlbumAnimaLabelXL
  • 19h46
    THE POLYPHONIC SPREE - LIGHT AND DAY REACH FOR THE SUN
    LIGHT AND DAY REACH FOR THE SUNTHE POLYPHONIC SPREE
    AlbumThe beginning stages ofLabelWEA INTERNATIONAL
  • 19h37
    Beck - Everybody's gotta learn sometime
    Everybody's gotta learn sometimeBeck
    AlbumBof / Eternal sunshine of the spotless mindLabelHOLLYWOOD RE
  • 19h35
    Tony Clifton - I will survive
    I will surviveTony Clifton
    AlbumBOF/Man on the moonLabelWARNER BROS
  • 19h31
    R.E.M. - This friendly world
    This friendly worldR.E.M.
    AlbumBOF/Man on the moonLabelWARNER BROS
  • 19h27
    JIM CARREY - I am the walrus
    I am the walrusJIM CARREY
    AlbumIn my lifeLabelECHO LABEL
  • 19h23
     - The Truman show : Raising the sail
    The Truman show : Raising the sail
    AlbumBOF / The Truman showLabelMilan
  • 19h11
    Deee-Lite - You sexy thing
    You sexy thingDeee-Lite
    AlbumBOF / Dumb and dumberLabelRCA
  • 19h07
    Jim Carrey - Cuban pete (arkin movie mix)
    Cuban pete (arkin movie mix)Jim Carrey
    AlbumBOF / The maskLabelCOLUMBIA
  • 19h04
    Vangelis - Chariots of fire
    Chariots of fireVangelis
    AlbumBest of VangelisLabelPOLYDOR