Menu
Écouter le direct

Les musiques de Karin Viard

Publié le
Replay émission du 27 septembre 2020 57 min
Tribute To Francis Ford Coppola - Festival Lumiere Lyon - Photo de Stephane Cardinale - Corbis/Corbis via Getty Images
Tribute To Francis Ford Coppola - Festival Lumiere Lyon - Photo de Stephane Cardinale - Corbis/Corbis via Getty Images

A l'occasion de la sortie du film "Les Apparences" où elle tient le rôle principal avec le chanteur Benjamin Biolay, on plonge dans les bandes sons de l'actrice solaire.

FIP met le cinéma sur écoute et invite les auditeurs à une balade  dans l’imaginaire musical d’un cinéaste, d’un genre ou d’un compositeur  de musique de films. Une émission animée par Susana Poveda, mise en musique par Florent Beauvallet et réalisée par Denis Soula.

Karin Viard est une des pépites du cinéma français qui brille depuis trente ans. Elle est à l’affiche du thriller haletant de Marc Fitoussi, une très libre adaptation du roman de Karin Alvtegen, à découvrir dans les salles obscures dès le 23 septembre. Elle y incarne Ève, une mondaine de la communauté d’expatriés français vivant en Autriche, qui dirige l’Institut français. Elle mène la grande vie avec son mari (Benjamin Biolay), chef d’orchestre de l'Opéra de Vienne. Découvrant qu'Henri la trompe avec l’institutrice de leur fils, elle va tout faire pour ne pas perdre la face et maintenir les apparences. Bertrand Burgalat qui a signé la musique rappelant les BO d'Alfred Hitchcock, a convié le Bulgarian Symphony Orchestra – SIF 309 pour quelques sessions classiques de Schubert à Debussy.

Sa carrière lancée, elle tourne ensuite dans Le fils préféré réalisé par Nicole Garcia, Les Randonneurs de Philippe Harel, La Nouvelle Eve de Catherine Corsini... En 2000, elle se voit récompensée par le César de la meilleure actrice pour son rôle de future mère dans Haut les coeurs ! de Solveig Anspach. Atteinte d'un cancer du sein qu'on lui présente incompatible avec une grossesse, déterminée à combattre la maladie, elle tente de se réconcilier avec son corps et se bat pour mener l'enfant à terme. Exceptionnelle en porteuse de vie et de mort, Karin Viard a traversé le rôle avec force et dignité.

En 2003, on retrouve l'actrice parmi les membres du jury au Festival de Cannes et cette même année elle décroche le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour Embrassez qui vous voudrez , une adaptation du livre de l’écrivain anglais Joseph Connolly, réalisée par Michel Blanc. Du cinéma populaire aux films d’auteurs, Karin Viard incarne tous les rôles qu'il soient dramatiques ou comiques… 

Dans Lulu, Femme nue, elle est cette épouse et mère de trois enfants qui renaît le temps d'une escapade amoureuse sans préméditation sur la côte vendéenne. Sublime et émouvante aux côtés de Bouli Lanners, elle incarne merveilleusement une Lucie éteinte qui retrouve la lumière. Pour la BO, le compositeur Martin Wheeler retrouve sa fidèle réalisatrice, Solveig Anspach, pour la cinquième fois.

Dans Les Chatouilles, d’Andréa Bescond et Éric Métayer, Karin Viard campe une mère refusant de voir la souffrance de sa fille, victime d’attouchements par un ami de la famille. D'abord dans le déni, elle reproche plus tard à sa fille d'avoir révélé les faits. Le compositeur et arrangeur Clément Ducol a apporté une dimension tour à tour poétique et brute avec une musique tantôt percussive et tribale, tantôt plus urbaine qui, au lieu de surligner le propos, vient souligner la colère mais aussi l'espoir. 

Dans le thriller psychologique réalisée par Lucie Borleteau, adapté de Chanson douce, le best-seller de Leïla Slimani, Karin Viard est la nounou expérimentée et parfaite qui va dévisser et se révéler monstrueuse. La BO mêle des musiques de Purcell ou du Debussy à la musique originale de Pierre Desprats qui emploie vielle à roue, tambour, cymbale ou  guitare pour évoquer le thème de la sorcière. L"ambiance sonore tout d'abord lancinante s'intensifie vers la fin pour accompagner la descente vers l'horreur.

Programmation musicale
  • 18h56
    JULIETTE GRECO - Demain il fera jour
    Demain il fera jourJULIETTE GRECO
    AlbumL'éternel fémininLabelLE CHANT DU MONDE
  • 18h53
    MUDDY WATERS - I got my mojo working
    I got my mojo workingMUDDY WATERS
    AlbumChess originalsLabelCHESS@
  • 18h36
    Catherine Ringer - Le vent
    Le ventCatherine Ringer
    AlbumBof / Reines d'un jourLabelDELABEL
  • 18h33
    BERRY - LE BONHEUR
    LE BONHEURBERRY
    AlbumMADEMOISELLELabelMERCURY
  • 18h31
    Aldo Ciccolini - Première Gnossienne
    Première GnossienneAldo Ciccolini
    AlbumBof / ParisLabelUP MUSIC
  • 18h27
    Alain Bashung - La nuit je mens
    La nuit je mensAlain Bashung
    AlbumFantaisie militaireLabelBARCLAY
  • 18h19
    Bee Gees - More than a woman
    More than a womanBee Gees
    AlbumBOF / PoticheLabelNAIVE
  • 18h17
    JO MOUTET - Potiche : Générique d'aujourd'hui madame
    Potiche : Générique d'aujourd'hui madameJO MOUTET
    AlbumBOF / PoticheLabelNAIVE
  • 18h12
    Bernard Herrmann - Valse lente
    Valse lenteBernard Herrmann
    AlbumBOF / ObsessionLabelMUSIC BOX
  • 18h07
    Bertrand Burgalat - Les choses qu'on ne peut dire à personne
    Les choses qu'on ne peut dire à personneBertrand Burgalat
    AlbumLes choses qu'on ne peut dire à personneLabelTRICATEL
  • 18h04
    Karin Viard - I can't speak english
    I can't speak englishKarin Viard
    AlbumBof / Le bal des actricesLabelEMI