Menu
Écouter le direct

Les musiques de films d'Annie Girardot

Publié le
Replay émission du 18 avril 2021 56 min
Annie Girardot en 1955 - Photo Keystone-France/Gamma-Keystone via Getty Images
Annie Girardot en 1955 - Photo Keystone-France/Gamma-Keystone via Getty Images

À son décès, il y a dix ans, l’intense actrice nous manquait déjà "follement, éperdument, douloureusement !"

Certains l'aiment Fip met le cinéma sur écoute et invite les  auditeurs à une balade dans l’imaginaire musical d’un cinéaste, d’un  genre ou d’un compositeur de BO. Une émission présentée par Susana Poveda, réalisée par Denis Soula et mise en musique par Florent Beauvallet. 

Souffrant de la maladie d'Alzheimer depuis plusieurs années, Annie Girardot est morte le lundi 28 février 2011 à Paris à l’âge de 79 ans. Elle a tourné dans une quarantaine de pièces de théâtre, 122 films et 54 téléfilms avec toujours cette sensibilité à fleur de peau et cette sincérité bouleversante qui la caractérisent. Courteline, Cocteau, Arthur Mil­ler ont fait appel à son talent à la scène. Visconti, Astruc, Delannoy, Vadim, Ferreri, Monicelli ont fait confiance à son jeu généreux au cinéma.

Annie Girardot a débuté l’apprentissage du métier de comédienne à l’école de la rue Blanche à Paris, qui durant cinquante ans a accueilli les étudiants des arts dramatiques avant de déménager à Lyon pour devenir l’École nationale supérieure des arts et techniques du Théâtre (ENSATT). Elle intègre ensuite le Conservatoire de Paris et rapidement la Comédie Française. Côté cinéma, elle fait ses premières apparitions dans Treize à table d’André Hunebelle, Maigret tend un piège de Jean Delannoy et L'Amour est en jeu de Marc Allégret avant de se faire une renommée internationale dans Rocco et ses frères, aux côtés d’Alain Delon, Claudia Cardinale et Renato Salvatori qui devient son grand amour. Nino Rota signe la musique du film : 

Elle s'illustre ensuite notamment dans Le mari de la femme à barbe et Dillinger est mort de Marco Ferreri. Elle remporte le prix d'interprétation au festival de Venise pour le film de Marcel Carné, Trois chambres à Manhattan. Avec Claude Lelouch elle tourne La vie, l'amour, la mort, Un homme qui me plaît ou encore Vivre pour vivre sur la mort d'un amour conjugal. Face à Yves Montand, elle est remarquable et plus rayonnante que jamais. "Elle était bouleversante. J’ai imposé Annie aux producteurs. Ce gros succès a relancé sa carrière" dixit Claude Lelouch

On se souvient aussi du film Mourir d'aimer, une histoire vraie de passion interdite entre une professeure et un de ses élèves, dans l’ambiance de mai 1968. André Cayatte qui se dresse contre l'hypocrisie d'une société réactionnaire, choisit Annie Girardot pour incarner Gabrielle Russier qui, condamnée pour détournement de mineur, se suicide. La biographe Agnès Grossman précise en parlant de la comédienne : "Elle voulait réhabiliter Gabrielle Russier et se sentait une grosse responsabilité. Elle vomissait avant de jouer… C’était dur". 

Elle reçoit le César du meilleur second rôle féminin en 2002 pour son rôle de vieille mère possessive d'Erika Kohut, professeure de piano au Conservatoire de Vienne dans le film sulfureux de Michael Haneke, La pianiste. Le film avait été récompensé du grand prix du jury, de celui de l’interprétation féminine et masculine pour Isabelle Huppert et Benoit Magimel. Sur la B.O, Rachmaninov, Vassilievitch, Bach, Beethoven, Chopin et surtout Schubert.   

Annie Girardot avait fait du cabaret dans les années 50. Elle aimait chanter. Le Zizou de Zizou,  Chacun son homme avec Brigitte Bardot, Des ronds dans l’eau, avec Nicole Croisille, ou encore Oui, Non :  

Programmation musicale
  • 18h56
    REBECCA FACEY - BOAT ON THE RIVER
    BOAT ON THE RIVERREBECCA FACEY
    AlbumBROWNCHILD