Menu
Écouter le direct

Certains l'aiment Fip : Tony Gatlif et Paco de Lucía

Publié le
Replay émission du 21 octobre 20152:01:26
Tony Gatlif et Paco de Lucía dans Certains l'aiment Fip
Tony Gatlif et Paco de Lucía dans Certains l'aiment Fip ©undefined

Un voyage musical au programme de ce nouveau Certains l'aiment Fip, mercredi 21 octobre à 20h, avec la présence du réalisateur Tony Gatlif et un hommage au flamenco universel du regretté Paco de Lucía.

Après son magnifique film "Geronimo" l'an passé, Tony Gatlif apparaîtra en tant qu'acteur dans le film "Chant d’hiver" du réalisateur Géorgien Otar Iosseliani (le 25 novembre). Il est aussi l'invité de la 37e édition de Cinemed, le festival international dédié au cinéma méditerranéen (du 24 au 31 octobre). Artiste engagé, humaniste et amoureux de la culture gitane, Tony Gatlif fait danser la vie dans ces oeuvres où la musique tient un rôle majeur. Tony Gatlif sera en interview dans l'émission qui consacrera aussi Paco de Lucía (dont Gatlif est fan), le plus universel des artistes flamenco, à l'occasion de la sortie du documentaire "Paco de Lucía, légende du flamenco " qui sort le 28 octobre avec FIP. Certains l'aiment Fip vous propose deux heures de voyage dans l'univers musical des deux artistes, une émission animée par Susana Poveda et réalisée par Denis Soula, avec une programmation musicale signée Milena Rousseau.

FIP vous propose un voyage dans l'oeuvre de Tony Gatlif : s3.amazonaws.com

La musique est quelque chose de vital. Sans elle, je crois que je serais incapable d'exister, et ce depuis que je suis tout gosse. Sans constituer le moins du monde une religion, elle représente le seul vrai lien entre les morts et les vivants, elle porte la joie, la douleur, la mélancolie et l'amour sur les sommets de l'émotion. Tony Gatlif

Paco de Lucía, légende du flamenco {% image 8ed8b9e8-820c-4a67-96d9-aa14527e4c19 %}

Le mercredi 26 février 2014, l'annonce du décès de Paco de Lucía dans sa maison de Yucatan, au Mexique, plongea tous les amoureux de musique dans une profonde tristesse. Considéré comme le plus universel des artistes flamenco, l'artiste a tout au long de sa vie fait évoluer la guitare flamenca et a modernisé le flamenco traditionnel en l'associant avec le jazz et en puisant son inspiration dans divers horizons musicaux. Peu de temps avant sa mort, Paco de Lucia enregistrait "Cancion Andaluza " un dernier hommage au répertoire traditionnel de son Andalousie natale.

Le film documentaire "Paco de Lucía, légende du flamenco ", réalisé par son fils Curro Sánchez Varela, retrace le destin musical et artistique du génial guitariste, avec les témoignages de quelques-uns de ses nombreux complices Chick Corea, John McLaughin, Jorge Pardo ou encore Rubén Blades... Un partenariat FIP.

Fip Nantes proposera une soirée spéciale Paco de Lucía le vendredi 30 octobre 2015 à 20h45 au Cinéma le Concorde (79 Boulevard de l'Égalité, 44100 Nantes), en partenariat avec le Festival du Cinéma Espagnol de Nantes .

 ©
© ©Radio France