Menu
Écouter le direct

Certains l'aiment Fip : Nino Rota

Publié le
Replay émission du 7 septembre 20162:00:35
Nino Rota
Nino Rota

Alors que la Mostra de Venise bat son plein, Certains l'aiment Fip célèbre l'oeuvre du compositeur italien Nino Rota le mercredi 7 septembre à 20h.

Fip met le cinéma sur écoute et invite les auditeurs à une balade dans l’imaginaire musical d’un cinéaste, d’un genre ou d’un compositeur de BO. En explorant les partitions d’un cinéma sensible au son et aux vibrations, Fip propose un puzzle impressionniste jouant sur l’émotion et les sensations.

De Treno popolare  en 1933 au Paranoid Park  de Gus Van Sant en 2007, Nino Rota  aura composé plus de 150 musiques de films; celles de Federico Fellini, dont il était le compositeur attitré, du Guépard  de Luchino Visconti ou de la saga The Godfather  qui lui offrit la gloire internationale. L'artiste milanais, mort en 1979, avait aussi écrit quatre symphonies, onze opéras, neuf concertos ainsi que de nombreuses musiques de chambre.

Alors que le 73e festival International du Cinéma la Mostra de Venise  bat son plein, Certains l'aiment Fip vous plonge dans l'oeuvre monumentale de l'un des plus grands architectes musicaux du 7ème art. Une émission présentée par Susana Poveda, réalisée par Denis Soula et mise en musique par Luc Frelon.

Retrouvez quelques-uns des plus beaux thèmes de Nino Rota sur cette playlist :

Il n'a jamais pu regarder un de mes films par avance. Pourtant il était le compositeur des plus inoubliables mélodie de mes films. Il me demandait juste quelques indications, quelle atmosphère je voulais développer dans tel ou tel films, et il composait des musiques dont on pouvait penser que je les avais écrit moi même. Federico Fellini

Compositeur hors pair et génial mélodiste, Nino Rota commence a travailler avec Federico Fellini en 1952 sur le premier film du réalisateur Lo sceicco bianco. Un des plus beaux duos du cinéma qui durera jusqu'au film Répétition d'orchestre  (Prova d'orchestra) en 1978. Entre-temps Nino Rota aura mis en musique les classiques Huit et demi, Amarcord, La Dolce Vita, Satyricon, Casanova  ou évidemment La Strada.

L’air de trompette joué par Gelsomina a hanté mon esprit. Un air simple, d’un autre monde, dont la puissance m’a ébranlé. J’ai partagé cela très tôt avec Nino Rota: la volonté de séduire avec des compositions évidentes. Richard Galliano

Outre Fellini, Nino Rota a travaillé avec bon nombre de ses compatriotes comme le réalisateur Franco Zeffirelli pour qui il a écrit l'une de ses plus belles BO avec Roméo et Juliette. En 1963 il réussi un coup de maître en composant la musique du chef-d'œuvre Le Guépard  de Luchino Visconti avec qui il avait déjà travaillé sur Rocco et ses frères  trois ans plus tôt. Avant de composer l'inoubliable musique du Parrain  de Francis Ford Coppola en 1972, Nino Rota avait exporté son art de la mélodie en travaillant avec des compositeurs comme Edgar G. Ulmer, Terence Young, Henri Verneuil, Robert Rossen, ou René Clément pour Plein Soleil  en 1960. Pour le thème du Parrain  il s'inspire d'un mouvement de La Force du Destin, l'Opéra de Verdi, une musique qui lui apportera une mulltitude de récompenses et une reconnaissance internationale.