Menu
Écouter le direct

Certains l'aiment Fip : Les Baisers (en)volés

Publié le
Replay émission du 15 février 20172:00:07
Scarlett Johansson et Jonathan Rhys Meyers dans Match Point de Woody Allen
Scarlett Johansson et Jonathan Rhys Meyers dans Match Point de Woody Allen

Mercredi 15 février à 20h, FIP vous invite à une longue étreinte amoureuse en musique avec les baisers cultes du 7e art.

FIP met le cinéma sur écoute et invite les auditeurs à une balade dans l’imaginaire musical d’un cinéaste, d’un genre ou d’un compositeur de BO. Mercredi 15 février à 20h, FIP vous plonge dans cet univers musical cathodique. Une émission présentée par Susana Poveda, réalisée par Denis Soula et mise en musique par Christian Charles. Certains sont fascinés, d'autres troublés et détournent le regard, soufflent, gloussent, rient ou pleurent, la scène du baiser est un élément incontournable du cinéma, la question étant souvent de savoir quand les protagonistes vont enfin passer à l'acte. Bien sûr les scénaristes et les réalisateurs ont souvent dû s'adapter aux bonnes moeurs du moment et les scandales ou anecdotes sont légion dans l'histoire du cinéma. Le timing, l'atmosphère, le lieu, la musique, tout est toujours minutieusement préparé pour que cette scène, plus ou moins longue, soit un moment inoubliable du film. Mercredi 15 février à 20h, FIP vous invite à une longue étreinte amoureuse en musique avec les baisers cultes du 7e art.

L'art du baiser diffère chez les acteurs américains et français, les premiers jouant souvent des machoires ce qui donne parfois l'effet d'un bouche-à-bouche, tandis que les seconds s'embrassent sur les lèvres, donnant l'inoubliable french kiss de Quai des Brumes entre Michèle Morgan et Jean Gabin. Une différence culturelle bien sûr mais aussi le résultat de longues politiques de censure aux Etats-Unis et partout ailleurs. Le code Hays ou Motion Picture Production Code est appliqué de 1934 à 1966 et limite (entre autres) les baisers au cinéma à quelques secondes soit 3 mètres de pellicule.

Les réalisateurs vont donc s'adapter pour contourner la censure, comme Alfred Hitchcock dans Les Enchaînés qui fait durer l'étreinte entre Cary Grant et Ingrid Bergman en entrecoupant celle-ci de soupirs, mordillements et baisers sur la joue. Parfois le jeu dérape, ainsi l'imprévisible Marilyn Monroe embrasse réellement Tony Curtis dans Certains l'aiment chaud ou Rhys Meyers mord la lèvre de Scarlett Johansson dans Match Point. Qu'importe, la magie fonctionne pour le spectateur et rares sont les films qui se passent de cette scène.

Au cinéma le baiser peut être renversé (Autant en emporte le vent ), allongé (La piscine, Tant qu’il y aura des hommes ), à l'envers (Spiderman ), en contre plongée (My Blueberry Nights). Il peut être romantique (Diamants sur Canapé ), dramatique (Casablanca ), torride (N'oublie jamais ), narcissique (Eyes Wide Shut ), démesuré chez Jim Carrey, chaste (La Boum ), surnaturel (Ghost ), passionné (La Dolce Vita ), érotique (L'affaire Thomas Crown ), sulfureux (Le dernier métro ), dangereux (Sur mes lèvres, Basic Instinct ), paternel (Le Kid ), enfantin (Jeux d'enfants ), tardif (Quand Harry rencontre Sally ), virtuel (Her ). Le baiser peut être mortel (Le Parrain 2 ), vital chez Disney (La belle aux bois dormants, Blanche Neige ) ou même sauver le monde (le Cinquième élément ).

Carrie Fisher et Harrison Ford dans Star Wars / Lucasfilm / Getty
Carrie Fisher et Harrison Ford dans Star Wars / Lucasfilm / Getty ©Radio France

Il peut se produire en bateau (Titanic, James Bond contre Dr No, Certains l'aiment chaud ), dans un ascenseur (Drive), dans un tunnel (Blues Brothers ), sur la plage (La planète des singes ) ou dans l'espace (Star Wars). On ne compte plus les scènes de baisers sous la pluie de Cinema Paradiso à Diamants sur Canapé, en passant par Quatre mariages et un enterrement, Crazy Stupid Love, Match Point, Jeu d’enfants... Le baiser homosexuel est bien présent dans le septième art mais continue malheureusement de créer des polémiques et de subir la censure qu'il soit entre hommes (Brokeback Mountain, Harvey Milk, L'Inconnu du lac ) ou entre femmes (La vie d’Adèle, Mullholand Drive, Vicky Cristina Barcelona, Black Swan ).