Menu
Écouter le direct

Les musiques de Jean-Luc Godard 2/2

Publié le
Replay émission du 26 janvier 20201 heure
Jean-Luc Godard - Photo de Jean-François Rault/Corbis via Getty Images
Jean-Luc Godard - Photo de Jean-François Rault/Corbis via Getty Images

Pour le deuxième volet de l'émission consacrée aux BO du réalisateur, on plonge dans "Le mépris", "Alphaville", "Pierrot le Fou", "La chinoise" ...

FIP met le cinéma sur écoute et invite les auditeurs à une balade dans l’imaginaire musical d’un cinéaste, d’un genre ou d’un compositeur de BO. Rendez-vous Dimanche 26 janvier à 20h. Une émission présentée par Susana Poveda, réalisée par Denis Soula et mise en musique par Pierre François.

A l'occasion de l'hommage de la Cinémathèque Française à celui qui a changé l'histoire du cinéma, notre programmateur a concocté un voyage autour des partitions d'Alphaville, Le Mépris, Pierrot le Fou, La chinoise, Masculin féminin, Loin du Vietnam, Letter to Jane, Sauve qui peut la vie, ou encore Soigne ta droite. Une émission réalisée par Denis Soula.

Jean-Luc Godard est né à Paris en 1930, de parents français d'origine suisse. Son enfance, il l'a passe près de Genève, au sein de la bourgeoisie protestante. Il monte à Paris en 1949 pour étudier l'ethnologie mais aux bancs de La Sorbonne, il préfère les sièges des ciné-clubs et la Cinémathèque. Il commence sa carrière en tant que critique de cinéma aux Cahiers du Cinéma et à Art avec les futurs réalisateurs de la Nouvelle Vague, François Truffaut, Jacques Rivette, Eric Rohmer et Claude Chabrol. L'agitateur de la révolte de Mai 68, cinéaste protéiforme et expérimentateur, poète d’inspiration brechtienne, révolté, insoumis, insolent, est sans doute le plus inventif de son temps. Il a su comme personne interroger les puissances de l'image et les mettre un temps au service des luttes sociales. Il devient un réalisateur reconnu dans les années 1960. 

Pour ses premiers films Godard a fait le choix de commander des musiques originales à Martial Solal, Michel Legrand, Antoine Duhamel pour A Bout de Souffle, Vivre sa Vie, Pierrot le Fou ou encore Paul Misraki pour Alphaville dont voici la fameuse Valse Triste :

Plus tard, il se sert dans le répertoire de la musique classique et de la chanson française. Beethoven est présent tout au long de son oeuvre. Dans Prénom Carmen, c'est la musique qui donne le rythme. Le quatuor Prat est en répétition sur les quatuors numéros 9, 10, 14, 15 et 16 de Beethoven. « Dans ce film, la musique n’exprime pas l’âme, mais un corps de femme. C’est une musique fondamentale qui permet de guider l’action. Les musiciens y sont des acteurs comme les autres. Ce n’est pas une musique dans le film, c’est un film fait avec de la musique. Mon vrai producteur, c’était Carmen, et mon scénariste c’était Beethoven, qui a bien voulu m’écrire une attaque de banque avec de la musique. » Extrait de l'émission d'Ève Ruggieri dans l'émission Musique au cœur.

Ce qui m'a toujours intéressé, c'est la fait que les musiques n'aient pas besoin d'image alors que les gens qui font des images ont besoin de musique. Godard

Dans Soigne ta droite, un long-métrage en 18 tableaux pour acteurs, caméra et magnétophone, coréalisé avec Anne-Marie Miéville, Godard suit les Rita Mitsouko dans leur studio parisien lors des premiers enregistrements de leur second album The No Comprendo qui vont servir de fil rouge au film. 

Programmation musicale
  • 19h56
    Stephan Oliva - La torture c'est monotone et triste / Agnus Dei (Le petit soldat)
    La torture c'est monotone et triste / Agnus Dei (Le petit soldat)Stephan Oliva
    AlbumVaguement GodardLabelILLUSIONS
  • 19h52
    RITA HAYWORTH - GILDA (1946)  PUT THE BLAME ON MAME
    GILDA (1946) PUT THE BLAME ON MAMERITA HAYWORTH
    AlbumRITA HAYWORTH 1942 A 1957
  • 19h50
    Yo Yo Ma - Suite nº1 en Sol Maj BWV 1007 : Prélude - pour violoncelle
    Suite nº1 en Sol Maj BWV 1007 : Prélude - pour violoncelleYo Yo Ma
    AlbumThe essentialLabelSONY CLASSICAL
  • 19h41
    Gabriel Yared - Sauve qui peut (la vie) : L'imaginaire
    Sauve qui peut (la vie) : L'imaginaireGabriel Yared
    AlbumBOF / Sauve qui peut (la vie)LabelFLARENASCH
  • 19h38
    Chantal Goya - Masculin féminin : Tu m'as trop menti
    Masculin féminin : Tu m'as trop mentiChantal Goya
    AlbumBOF / Masculin fémininLabelRCA
  • 19h29
    Claude Channes - La Chinoise: Mao Mao
    La Chinoise: Mao MaoClaude Channes
    AlbumFilm /Godard Jean-luc/Histoires de musiqueLabelUNIVERSAL MUSIC
  • 19h19
    Anna Karina - Pierrot le Fou : Jamais je ne t'ai dit que je t'aimerai toujours
    Pierrot le Fou : Jamais je ne t'ai dit que je t'aimerai toujoursAnna Karina
    AlbumBOF / Pierrot le fou et Week-endLabelUNIVERSAL
  • 19h15
     - Alphaville: valse triste
    Alphaville: valse triste
    AlbumFilm /Godard Jean-luc/Histoires de musiqueLabelUNIVERSAL MUSIC
  • 19h12
    Eddie Constantine - Hey Mr. Caution
    Hey Mr. CautionEddie Constantine
    AlbumPop à Paris - à tout casser - vol 2LabelUNIVERSAL
  • 19h02
    Dean Martin - You're nobody 'til somebody loves you
    You're nobody 'til somebody loves youDean Martin
    AlbumDino the essential Dean MartinLabelCAPITOL