Menu
Écouter le direct

Les musiques d'Isabella Rossellini

Publié le
Replay émission du 8 mars 2020 55 min
Isabella Rossellini à New York pour les 30 ans de "Blue Velvet" / Jared Siskin/Patrick McMullan via Getty
Isabella Rossellini à New York pour les 30 ans de "Blue Velvet" / Jared Siskin/Patrick McMullan via Getty

Pour la Journée internationale des droits des femmes, FIP a rencontré l'actrice italo-américaine, marraine du 8e festival Toute la mémoire du monde, et vous propose une plongée dans l'univers musical de l'artiste.

FIP met le cinéma sur écoute et invite les auditeurs à une balade dans l’imaginaire musical d’un cinéaste, d’un genre ou d’un compositeur de musique de films. Dimanche 8 mars, l'émission est animée par Susana Poveda, mise en musique par Pierre François et réalisée par Denis Soul

Après un Club Jazzafip spécial et avant un Live à Fip avec Rhoda Scott et Anne Ducros, FIP célèbre la Journée internationale des droits des femmes avec le portrait musical d'Isabella Rossellini, femme et artiste audacieuse, toujours libre de ses choix de carrière et de vie. Elle est journaliste, mannequin, actrice et réalisatrice. Cette année elle est la marraine de la 8e édition festival Toute la mémoire du monde, le festival international du film restauré qui se tiendra à la Cinémathèque Française du 4 au 8 mars. Susana Poveda a rencontré l'artiste qui présentera plusieurs master classes, dont une autour de la restauration de Blue Velvet, le film culte de David Lynch qui l'a fait connaître en 1986.

Née à Rome Isabella Rossellini a grandi dans l'univers du cinéma auprès de sa mère, la célèbre actrice Ingrid Bergman et de son père, le grand réalisateur Roberto Rossellini. Une enfant de stars qui ne voulait pas être actrice et devient journaliste. Mais parallèlement, la jeune mannequin est habilleuse sur les plateaux de tournage de son père, pour qui elle va tenir quelques petits rôles en Italie. En 1986 le jeune David Lynch va la propulser dans le 7ème art américain avec son film Blue Velvet. Un échec commercial mais un succès critique pour cet ovni cinématographique, fascinant, déroutant et violent dans lequel l'actrice tient le rôle intense de Dorothy Vallens, une chanteuse vénéneuse de cabaret. Isabella y chante sur deux titres : Blue Star et sur Blue Velvet, un standard popularisé en 1951 par Tony Bennett et chanté également dans la bande originale par Bobby Vinton. On entendra de nouveaux le chant de l'actrice à plusieurs reprises notamment en 1993 pour un duo avec Tindersticks sur le titre A Marriage Made in Heaven extrait de l'album Curtains.

David Lynch lui ouvre les portes du cinéma et Isabella Rossellini va devenir la muse des plus grands cinéastes. L'actrice va tourner pour Norman Mailer (Les Vrais durs ne dansent pas ), Joel Schumacher (Cousins), Lynch encore (Sailor et Lula), Robert Zemeckis (La Mort vous va si bien), John Schlesinger (L'Innocent), Peter Weir (État second), Abel Ferrara (Nos funérailles ), Peter Greenaway, Guy Maddin (Des trous dans la tête), James Gray (Two Lovers), Julie Gavras (Trois fois 20 ans). En 2003 elle interprète une Lady à la tête du concours de la chanson la plus triste du monde dans The Saddest Music in the World de Guy Maddin avec une musique de Christopher Dedrick.... 

Même si l'actrice s'est fait discrète à l'écran ces dernières années, elle a tourné dans plus de cinquante films. Jamais là où on l'attendait, l'artiste a fait de nombreuses apparitions dans les séries télévisées comme Les Contes de la crypte, Friends, Napoléon, Alias ou Treme. Isabella Rossellini s'intéresse également à la biologie : en 2008, elle conçoit et interprète une série de merveilleux courts métrages sur la vie sexuelle des insectes, les Green Porno.

Programmation musicale
  • 19h02
    Sophie Alour - La chaussée des géants
    La chaussée des géantsSophie Alour
    AlbumJoyLabelMUSIC FROM SOURCE