Menu
Écouter le direct

Certains l'aiment Fip : Dean Martin

Publié le
Replay émission du 7 juin 20171:55:56
Dean Martin dans "Rio Bravo" | photo : Silver Screen Collection/Getty Images
Dean Martin dans "Rio Bravo" | photo : Silver Screen Collection/Getty Images

Le 7 juin prochain, Dean Martin aurait eu 100 ans. A cette occasion, Certains l’aiment Fip rendra hommage à cet artiste à la fois acteur et chanteur.

FIP met le cinéma sur écoute et invite les auditeurs à une balade dans l’imaginaire musical d’un cinéaste, d’un genre ou d’un compositeur de BO. Une émission présentée par Susana Poveda et réalisée par Denis Soula.

Partageant le succès entre musique, cinéma et télévision, Dean Martin représente encore aujourd’hui "l’entertainer" à l’américaine. Que ce soit au sein du Rat Pack avec Frank Sinatra et Samy Davis Jr., ou sur scène aux côtés entre autre de Jerry Lewis, il a vécu un destin de légende sous les feux des projecteurs. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’il fut surnommé le "King of cool", le "Roi du cool" !

De son vrai nom Dino Paul Crocetti, c’est pour les besoins de la scène qu’il se rebaptise Dean Martin. Il commence à travailler sous ce nom dans un club de New York, et c’est là qu’il rencontre Jerry Lewis et commence à travailler avec lui. Pour lui, il y a eu deux grands tournants dans sa carrière :

"Le premier, c'est le jour où j'ai rencontré Jerry Lewis. Le second, c'est le jour où j'ai quitté Jerry Lewis. C'est grâce à ces deux événements que je suis devenu un véritable acteur"

Dean Martin (gauche) et Jerry Lewis | photo : Express Newspapers/Getty Images
Dean Martin (gauche) et Jerry Lewis | photo : Express Newspapers/Getty Images ©Radio France

Le tandem se fait rapidement remarquer, d'abord à la télévision en 1948, ensuite à Hollywood, où ils tournent leur premier film, Ma bonne amie Irma de George Marshall en 1949. Leur duo est efficace, Dean Martin représentant le séducteur et crooner de ces dames, Jerry Lewis le doux dingue de service. Ensemble, ils tourneront une quinzaine de films avant de se séparer au sommet de leur gloire en 1956.

Dean Martin poursuit alors sa carrière d’acteur en solo. Le Bal des maudits, avec Montgomery Clift et Marlon Brando, puis Rio Bravo, aux côtés de John Wayne, le révéleront en tant qu’acteur dramatique. C’est également à cette période qu’il rencontre ses premiers succès en tant que chanteur avec des tubes comme Volar et That’s Amore. Il est l’un des crooners préférés des Américains et devient la figure de proue de la "cool music", avec notamment Frank Sinatra, Sammy Davis, Jr. et Shirley MacLaine, au sein d'un groupe baptisé le Rat Pack.

Après quelques années au sein de cette formation, Dean Martin retourne à une carrière solo, et enchaine les succès, avec notamment Everybody Loves Somebody, qui déloge les Beatles du Hit Parade en 1964, mais aussi In the Chapel in the Moonlight ou Gentle On My Mind en 1968. A partir de 1965, il se consacre énormément à la télé, sur la chaîne NBC, pour animer le Dean Martin Show qui durera huit ans. Le tandem avec Jerry Lewis est reformé le temps d'un téléthon en 1976. Côté cinéma, on peut citer des films comme Embrasse-moi, idiot, Les Quatre Fils de Katie Elder, la série des Matt Helm, une parodie de James Bond, Cinq cartes à abattre ou encore Bandolero !

Après la mort accidentelle de son fils, Dean Paul Martin, en 1987, il sombre. Sinatra et Sammy Davis tentent de le sortir de sa solitude en organisant une tournée commune à travers les États-Unis, le Together Again Tour, mais, miné par le chagrin, Martin abandonne après seulement quelques concerts. Ses apparitions sur scène se font alors extrêmement rares. On lui diagnostique un cancer en 1991 et en 1995, le jour de Noël, Dean Martin quitte définitivement la scène. Sur sa tombe est inscrit : "Dean Martin - Everybody Loves Somebody".