Menu
Écouter le direct

"Africa Mia" : La fabuleuse histoire de Las Maravillas de Mali

Publié le
Replay émission du 13 septembre 2020 48 min
"Africa Mia" - Boncana Maïga / Richard Minier
"Africa Mia" - Boncana Maïga / Richard Minier

Certains l'aiment Fip a rencontré le musicien Boncana Maïga et Richard Minier, le réalisateur de ce film magnifique sur l'incroyable épopée du premier groupe "afro-cubain".

La grande Histoire de la musique et de ses métissages regorge de ces rencontres culturelles entre musiciens de différents continents révélées par quelques passionnés. C'est le cas de Richard Minier qui pendant plus de quinze ans a travaillé sur ce beau projet : celui de transmettre la légende du groupe Las Maravillas de Mali en les ramenant à Cuba cinquante ans après leur premier voyage et d’en faire le film témoignage Africa Mia. Une œuvre, coréalisée par Edouard Salier, qui sort le 16 septembre dans les salles en partenariat avec FIP. L'occasion pour l'équipe de Certains l'aiment Fip de rencontrer Richard Minier et Boncana Maïga, le chef d'orchestre et dernier survivant des Maravillas.

En 1964, dix jeunes musiciens originaires du Mali sont invités par le gouvernement cubain à suivre une formation musicale à La Havane. C’est le temps des amitiés "communistes" entre l’Afrique des indépendances et le Cuba révolutionnaire de Fidel Castro et du Che. Ils intègrent le Conservatoire Alejandro Garcia où ils ont pour professeurs des maestros, dont Rafaël Lay, le boss de l’Aragon. Ils prennent pour nom Las Maravillas du Mali, référence au groupe en vogue sur l'île Maravillas de Florida. Les musiciens partent en tournée dans toute l'île et sont vite reconnus comme le seul groupe africain à pouvoir se mesurer aux grands maîtres de la musique cubaine de l’époque comme la fameuse formation La Orquesta Aragon. 

Ils vont finir par enregistrer un des plus grands tubes de cette période révolutionnaire. Brassant les influences cubaines et les sons traditionnels maliens, Rendez-Vous Chez Fatoumata ne fera pas seulement danser toute l’Afrique mais marquera aussi profondément l’histoire de musique africaine et cubaine.

En novembre 1968, un coup d’Etat renverse le Président Keita, l'orchestre associé à l'ancien régime est dissous et Boncana Maïga s'exile en Côte d'Ivoire pour continuer à faire de la musique librement. Le producteur de musique Richard Minier découvre cette histoire par l'intermédiaire de Dramane Coulibaly avant de rencontrer des musiciens du combo comme Bah Tapo, Aliou Traoré et enfin Boncana Maïga. Il décide de conter cette épopée musicale et humaine dans le film Africa Mia et de reformer le groupe.

Si il n’a jamais réussi à ramener l’ensemble de Maravillas à La Havane, le réalisateur a fait ce voyage en 2016 en compagnie du dernier survivant, le Maestro Boncana, qui ne pensait pas se trouver de nouveau à Cuba en train de réenregistrer dans le même studio mythique Egrem, de nouvelles versions de ses chansons des années 60. Boncana y collabore notamment avec le chanteur Roldan Gonzalez du groupe mythique cubain Orishas. Parallèlement à cet ultime retour à la Havane, a lieu l’enregistrement à Bamako d’une nouvelle version de Rendez-vous Chez Fatimata avec le chanteur guinéen Mory Kanté.

Programmation musicale
  • 18h58
    Nitin Sawhney - Promise
    PromiseNitin Sawhney
    AlbumHumanLabelV2
  • 18h51
    Benin International Musical - Teün Teün (live à l'institut français de Cotonou)
    Teün Teün (live à l'institut français de Cotonou)Benin International Musical
    AlbumTeün Teün (live à l'institut français de Cotonou)LabelTOGEZER PRODUCTIONS
  • 18h01
    NAT KING COLE - Nadie me ama
    Nadie me amaNAT KING COLE
    AlbumCole EspanolLabelCAPITOL