Les musiques de Pascale Ogier
Pascale Ogier / Bertrand Rindoff Petroff/Getty

Emeraude Nicolas consacre un livre à sa soeur Pascale Ogier, muse de Rohmer ou Rivette disparue à seulement 26 ans. L'occasion d'une balade musicale dans l'univers musical de l'actrice.

Cette saison Certains l'aiment Fip prend ses quartiers tous les dimanches à 20h. FIP met le cinéma sur écoute et invite les auditeurs à une balade dans l’imaginaire musical d’un cinéaste, d’un genre ou d’un compositeur de BO. Une émission présentée par Susana Poveda et réalisée par Denis Soula avec une sélection musicale de Pierre François.

Adolescente en perfecto noir du quartier des Halles, icône du Paris noctambule de la fin des seventies, celui du Palace Palace et des Bains Douche, Pascale Ogier a grandi entouré du monde du cinéma d'auteur où brillait sa mère Bulle Ogier. Fan de littérature et de l'underground, la jeune femme fréquentait le  cinéma L’Olympic, dirigé par Frédéric Mitterrand, elle avait connu l’écrivain Charles Bukowski, avait pour ami Jim Jarmusch qui était dans l’avion pour lui faire une surprise lorsqu'elle fut retrouvée morte des suites d'une overdose la veille de ses 26 ans.

Elle a été l’une des plus belles promesses du cinéma des années 1980, lancée par Éric Rohmer, voisin de l'appartement du dessous, même si son premier grand rôle sera dans le film Le Pont du Nord, réalisé par Jacques Rivette en 1982 suivi de Ghost Dance de Ken Mac Mullen un an plus tard. Mais pour tout le monde du cinéma, Pascale Ogier restera la Louise Les Nuits de la pleine lune d'Éric Rohmer pour lequel elle a reçu le prix de la la meilleure interprétation féminine. A sa mort Jim Jarmusch, qui avait le projet de tourner avec elle, lui dédie son film Down by Law, Renaud sa chanson P'tite conne et Marguerite Duras, amie de sa mère, écrit "Cependant que la mort frappe, la grâce de la jeune fille se répand encore dans la ville. Rien ne peut empêcher la chose, l’endiguer..."

Sa soeur cadette Emeraude Nicolas vient de publier le livre "Pascale Ogier : Ma Soeur" aux Editions Filigrane.

« Il y a trente ans nous quittait Pascale, tout juste récompensée pour son rôle dans Les Nuits de la pleine lune. Elle fêtait ses vingt-cinq printemps, j’avais soufflé mes douze bougies ; nous étions demi-sœurs. Le temps passe, les photos dorment, rangées ici et là, dispersées. (Re)cherches, (re)découvertes, rencontres, (ré)assemblage : livre-hommage. Contributions précieuse de sa mère Bulle et touchantes de Jim Jarmusch, Olivier Assayas, Jean-Jacques Schuhl, Marc’O, Marguerite Duras, Frédéric Mitterrand, Dominique Issermann, Alice Spring, Tchéky Karyo, Pascal Greggory, Feodor Atkine, Elli (et Jacno), et plus encore. Court passage, mais dense parcours que celui-ci. Naissance en 1958, Cannes en 60, L’American Center en 66, le Flore, la Coupole, mai 1968, Barbet Schroeder, Charles Bukowski, Wim Wenders, les années soixante-dix, Cannes encore, Jacques Rivette, Éric Rohmer, Jacques Derrida, les années quatre-vingt, Alain Pacadis, la Mostra de Venise, le Palace, puis cette nuit de lune noire. »

Programmation musicale

20h05

Roulette Russe

Par : Elli & Jacno

Album : 

SYMPHONIES DE POCHE (1982)

20h07

Little Red Corvette

Par : Prince

Album : 

THE VERY BEST (1983)

20h17

L Etoile D Amour

Par : Lucienne Boyer

20h20

It Was A Very Good Year

Par : Gabor Szabo

Album : 

SPELLBINDER (1966)

20h25

Ain't That A Shame

Par : Fats Domino

20h28

Jockey Full Of Bourbon

Par : Tom Waits

Album : 

RAIN DOGS (1985)

20h30

Down By Law : Strangers In The Day

Par : Curtis Fowlkes

Album : 

BOF / DOWN BY LAW / VARIETY (1987)

20h32

Flying Saucers Rock And Roll

Par : Billy Lee Riley

20h38

Emerald And Stone

Par : Brian Eno

Album : 

SMALL CRAFT ON A MILK SEA (2010)

20h40

La Traviata : Noi Siamo Zingarelle (acte Ii) Choeur

Par : Giuseppe Verdi/dir Franz Bauer-theussl/choeur De L Opera De Vienne

20h42

La Dame Aux Camélias

Par : Luciana Turina

20h47

Violentango

Par : Astor Piazzolla

20h51

Pour Seule Memoire

Par : Jacno

Album : 

LA PART DES ANGES (1998)

20h57

Mystery Train

Par : Elvis Presley

20h59

The Memphis Train

Par : Rufus Thomas

Commentaires