Les musiques de James Caan
James Caan en 1970 à Hollywood / Santi Visalli/Getty

Voyage musical dans la filmographie de l'acteur américain à l'occasion de la sortie du film "Holy Lands" d’Amanda Stehrs.

Cette saison Certains l'aiment Fip prend ses quartiers tous les dimanches à 20h. FIP met le cinéma sur écoute et invite les auditeurs à une balade dans l’imaginaire musical d’un cinéaste, d’un genre ou d’un compositeur de BO. Une émission présentée par Susana Poveda et réalisée par Denis Soula avec une sélection musicale de Pierre François.

A 78 ans, James Caan joue dans le nouveau film d’Amanda Stehrs Holy Lands. Un conte familial où y incarne un cardiologue à la retraite qui décide, du jour au lendemain, de quitter les Etats-Unis pour aller vivre à Nazareth, en Israël pour élever des porcs...

L'acteur du Bronx a été boxeur, livreur, maître-nageur, footballeur, fait du rodéo avant d'apparaître en 1963 dans Irma la douce de Billy Wilder. Mais c'est grâce au grand Howard Hawks qu'il s'est fait connaître avec Ligne rouge 7000 et surtout El Dorado dans le rôle de Mississippi, un western où il donne la réplique à John Wayne et Robert Mitchum. Très vite devenu une icône masculine et virile hollywoodienne, l'acteur se tourne vers la nouvelle génération de réalisateurs comme Francis Ford Coppola qui l'embauche en 1969 pour Les Gens de la pluie et évidemment pour le cultissime Le Parrain en 1972 contre l'avis de la Paramount qui lui préférait Warren Beatty, Robert Redford ou Ryan O'Neal.

Le film le propulse au rang de star tout comme son rôle de gladiateur futuriste, trois ans plus tard, dans le film d'anticipation ultra violent Rollerball. Il interprète un joueur dans The Gambler de Karel Reisz, un espion chez Sam Peckinpah (Tueur d'élite), un perceur de coffre-fort pour Michel Mann (Le Solitaire sur une musique de Tangerine Dream), un marin pour Spielberg (1941), un parrain pour James Gray (The Yards) ...

Après le tournage des Uns et les autres de Claude Lelouch, en 1981 il tombe dans l'addiction et fait une série de mauvais choix en refusant de travailler sur Rencontres du troisième type, Vol au-dessus d'un nid de coucou, French Connection, Kramer contre Kramer, Apocalypse Now ou Superman. Il se remet en selle grâce à Michael Mann et Coppola qui le prend pour Jardins de pierre où il incarne un vétéran de la guerre du Viêt Nam.. Il est incroyable en écrivain cloué au lit dans Misery de Rob Reiner, ébloui dans The Yards de James Gray, Dogville de Lars Von Trier ou City of Ghosts de Matt Dillon...

Programmation musicale

20h00

I Love You Samantha

Par : Bing Crosby/trp Louis Armstrong

20h04

I Remember You / Dixie S Dream

Par : James Caan

20h06

Le Flambeur : Finale

20h07

Le Flambeur : Finale

20h08

Turning Point

Par : Tyrone Davis

20h16

It S Only A Paper Moon I Like Her

Par : James Caan

20h19

The Godfather Waltz

Par : Nino Rota

Album : 

Le parrain / The godfather (1972)

20h30

Blood Ties : Bad Girl

Par : Lee Moses

Album : 

BOF / BLOOD TIES (2013)

20h34

Break On Through

Par : The Doors

Album : 

THE DOORS (1967)

20h38

We Re Gonna Kill Ya

Par : Non Identifie

20h41

Young Americans

Par : David Bowie

Album : 

CHANGESBOWIE (1974)

20h49

I'm Beginning To See The Light

Par : Peggy Lee

20h53

Queensborough Hall

Par : Bof / The Yards

20h55

Over And Done With

Par : Mark The Proclaimers

Album : 

BOTTLE ROCKET (FILM) (1996)

Commentaires