Les musiques d'Hanna Schygulla
Hanna Schygulla | Jeff Goode/Toronto Star via Getty

Rencontre exceptionnelle avec Hanna Schygulla et immersion totale dans l'univers de l'égérie du réalisateur Rainer Werner Fassbinder, à l'honneur du festival "Femmes en cinéma".

Cette saison, Certains l'aiment Fip prend ses quartiers tous les dimanches à 20h. FIP met le cinéma sur écoute et invite les auditeurs à une balade dans l’imaginaire musical d’un cinéaste, d’un genre ou d’un compositeur de BO. Une émission présentée par Susana Poveda et réalisée par Denis Soula avec une sélection musicale de Pierre François.

Pour sa deuxième édition, le festival Femmes en cinéma qui a lieu du 15 au 17 mars, offre depuis 2017, un espace ouvert à la parole au féminin. Au programme, des courts métrages, documentaires, fictions et rencontres qui mettent en lumière les productions des réalisatrices et les questions de domination masculine. La soirée du samedi 16 mars propose une rencontre entre Hanna Schygulla et sa nouvelle protégée Adèle Haenel. 

Hanna Schygulla naît en 1943 à Königshütte, aujourd'hui Chorzów, en Haute-Silésie, une ville polonaise alors allemande. Avec sa mère elle passe la frontière pour rejoindre l'Allemagne. Elle étudie la philologie à Munich tout en étant serveuse dans un restaurant. Invitée par une collègue à venir suivre un cours d'art dramatique, elle y rencontre Fassbinder qui la met d'abord sur scène. "J'ai eu la révélation, en l'espace d'une seconde que Schygulla deviendrait la star de mes films" dixit le réalisateur. En 1969, il l'invite à jouer dans son premier film L’Amour est plus froid que la mort, un hommage à la Nouvelle Vague. Le long-métrage qui l'a rendue célèbre est Le Mariage de Maria Braun (1978) qui fut aussi la clé du succès pour Fassbinder. Il décrit la vie d’une femme pendant les derniers mois de la Deuxième Guerre mondiale. C'est un magnifique portrait d'un être hors-norme, "une femme qui n'hésite pas, qui ne dit ni mais, ni peut-être. Et ça je crois que c'est le secret de la créativité de Fassbinder" dixit l'actrice qui chante à la fin de cette séquence dans les ruines :

Peu de temps après Hanna Schygulla joue Lili Marleen, une chanteuse de cabaret amoureuse d'un musicien Juif suisse qui, prêtant son image à la propagande, devient l'égérie du système nazi, sans se rendre compte qu'elle vend son âme au diable. L'actrice explique d'ailleurs que dans le cinéma de Fassbinder tous les rôles des protagonistes font le grand écart entre deux natures opposées. Pour cette histoire d'amour impossible, le réalisateur s'est inspiré du roman autobiographique Der Himmel hat viele Farben de Lale Andersen, créatrice de la chanson, qui fut plébiscitée par les soldats de tous les fronts. La bluette chantée par les Allemands et les Alliés connaît encore à ce jour un destin hors norme :

L’anti-star féminine de Fassbinder tourne avec lui une vingtaine de films. On la redécouvre aussi avec Wim Wenders dans Faux mouvement en 1975, avec Volker Schlöndorff dans Le Faussaire (1981). Elle joue avec Carlos Saura dans Antonieta ; Ettore Scola dans La nuit de Varennes ; Margarethe von Trotta dans L'amie (1982) qui filme la grande amitié entre deux femmes très differentes. Olga, la blonde indépendante et la brune insatisfaite et peureuse. Hanna Schygulla y chante Will You Love Me Tomorrow de Gerry Goffin - Carole King, un titre repris par Amy Whinehouse en 2011 :

On la voit aussi chez Jean-Luc Godard dans Passion (1981) aux côté d'Isabelle Huppert et Michel Piccoli ; Marco Ferreri dans Le futur est femme avec Niels Arestrup et Ornella Muti ; Andrzej Wajda dans Un amour en Allemagne... Elle est devenue une étoile du cinéma européen. En 1983 elle joue avec Isabelle Huppert et Marcello Mastroianni dans l’Histoire de Piera de Marco Ferreri, sur une bande originale de Philippe Sarde. Le film met en scène la vie et les amours peu orthodoxes d'un couple et de sa fille dans l'Italie d'après guerre. Hanna Schygulla obtient le Prix d’interprétation féminine du Festival de Cannes pour son rôle : 

Elle tourne encore Dead again de Kenneth Branagh, Golem d’Amos Gitaï, Aux petits bonheurs de Michel Deville, Les cent et une nuits d’Agnès Varda... En 2000, elle est la tête d'affiche d'Avanti le premier long-métrage de fiction de la vidéaste, photographe et plasticienne Emmanuelle Antille, un road movie familial qui aborde avec beaucoup de finesse la relation parents-enfants. Hanna Schygulla y incarne une mère touchante et belle qui s'enfonce dans la maladie mentale :

On l'a vue dernièrement dans Ad Vitam, aux côtés d'Yvan Attal dans la série de Thomas Cailley, un polar-futuriste dans lequel les êtres humains ont trouvé un moyen de régénérer leurs cellules. Elle joue aussi une mère supérieure inoubliable dans l'impressionnant film de Cedric Kahn, La Prière, le portrait d’un jeune toxicomane qui rejoint une communauté religieuse dans les montagnes de l’Isère. 

L'actrice s'est émancipé du regard des réalisateurs pour tenir son propre rôle. Elle a mis le cap vers le théâtre et la musique. Elle est "diseuse" et "actrice qui chante" précise-t-elle, pour des airs allemands d'avant-guerre, Kurt Weill, Hanns Eisler... Berlinoise et Parisienne, elle chante aussi Neruda, Rilke, Borges avec bonheur. En compagnie du pianiste Jean-Marie Sénia elle a donné plusieurs concerts européens à partir de 1995, ainsi qu’un album, Chantesingt, sur lequel elle interprète notamment des textes de Jean-Claude Carrière et des écrits de Fassbinder, qu’elle a adaptés et traduits elle-même. 

Programmation musicale

20h00

The Party S Over

Par : Nat King Cole

Album : 

JUST ONE OF THE THINGS (AND MORE) (1957)

20h08

Szene Am Banhof Aus Die Ehe Der Maria Braun

Par : Peer Raben

20h10

Juste Une Allee

Par : Hanna Schygulla

20h14

Prelude N°8 En Mi Bemol Min Bwv 853

Par : Pierre Hantai

20h17

Paradis Perdus

Par : Christine And The Queens

Album : 

CHALEUR HUMAINE (2014)

20h24

Gottingen (version Allemande)

Par : Barbara

20h27

In My Room

Par : The Walker Brothers

20h30

Smoke Gets In Your Eyes

Par : Oscar Peterson

20h33
20h36

Le Pays Où Je T'ai Suivi

Par : Hanna Schygulla

20h43

Got A Bran' New Suit

Par : Hanna Schygulla

20h45

Die Kleine Liebe Aus Angst Essen Seele Auf Und Der Handler Der 4 Jahreszeiten

Album : 

Musiques des films de fassbinder (1997)

20h47

Die Kleine Liebe Aus Angst Essen Seele Auf Und Der Handler Der 4 Jahreszeiten

Album : 

Musiques des films de fassbinder (1997)

20h47

Dis Dieu

Par : Hanna Schygulla

20h58

Lagrimas Negras

Par : Bebo Valdes

Album : 

JUNTES PARA SIEMPRE (2008)

Commentaires