Les musiques de Gene Kelly
Gene Kelly / John Springer Collection/Corbis/Getty

Plongée musicale dans l'âge d'or des comédies musicales hollywoodiennes avec le chanteur et danseur Gene Kelly.

Cette année Certains l'aiment Fip prend ses quartiers tous les dimanches à 20h. FIP met le cinéma sur écoute et invite les auditeurs à une balade dans l’imaginaire musical d’un cinéaste, d’un genre ou d’un compositeur de BO. Une émission présentée par Susana Poveda et réalisée par Denis Soula avec une sélection musicale de Pierre François.

Jusqu'au 27 janvier les comédies musicales sont à l'honneur à La Philharmonie de Paris avec l'exposition Comédies musicales : la joie de vivre du cinéma. De Fred Astaire à John Travolta, de Cyd Charisse aux héroïnes de Jacques Demy, de West Side Story aux objets virevoltants de La Belle et la Bête, un panorama en image et en musique pour découvrir la richesse et la diversité des comédies musicales. A cette occasion Certains l'aiment Fip met à l'honneur l'un des deux géants, avec Fred Astaire, de la comédie musicale hollywoodienne des années 1950.

"Jeune, j'aimais courir, sauter, faire des bonds et cabrioles. On ne peut danser sans cet amour de l'espace." Gene Kelly

Sportif, toujours en mouvement, venant de la classe ouvière de Pittsburgh, Gene Kelly a métamorphosé la danse dans les comédies musicales jusque-là très académique et sophistiquée. Son art est très athlétique et inspiré de la vie quotidienne. Venant de Broadway, il apprend le métier d'acteur sur le tas, tourne en extérieur pour plus de réalisme. Également réalisateur de 13 films, il est aussi chorégraphe sur Un Américain à Paris en 1951 suivi un an plus tard par son chef-d'œuvre Chantons sous la pluie. Exilé en Europe il travaille avec l'Opéra de Paris puis tourne une dernière fois sur le tournage du film de de Jacques Demy Les Demoiselles de Rochefort.

Commentaires