Les musiques d'Harmony Korine
Harmony Korine © Maarten de Boer/Getty

Artiste underground et touche-à-tout, le réalisateur de “Gummo” et “Spring Breakers” est consacré par une exposition au Centre Pompidou, FIP met son oeuvre en musique.

FIP met le cinéma sur écoute et invite les auditeurs à une balade dans l’imaginaire musical d’un cinéaste, d’un genre ou d’un compositeur de BO. Mercredi 15 novembre à 20h, FIP vous plonge dans cet univers musical cathodique. Une émission présentée par Susana Poveda, réalisée par Denis Soula et mise en musique par Alexandre Desurmont.

Réalisateur, auteur, peintre, acteur, l’enfant terrible du cinéma américain s'est fait connaître en 1995 lorsqu'il signe le scénario de Kids, le film sulfureux de Larry Clak sur la jeunesse américaine. Un regard acerbe et violent sur la société et sa jeunesse perdue que le cinéaste californien va propulser dans ses films dès 1997 avec son premier film Gummo sorti en 1997. Deux ans plus tard il sort Julien Donkey-Boy tourné selon le Dogme95 cher à Lars von Trier. Après avoir scénarisé Ken Park de Larry Clark en 2002, il sort les films Mister Lonely en 2007 suivi de Trash Humpers en 2009.

Obscène, vulgaire, la poésie chez Harmony Korine naît souvent du trash et de l'abjecte quand il filme la marginalité et les déclassés. Avec Spring Breakers présenté à la 69e Mostra de Venise, Harmony Korine sort de l'underground avec le succès de sa ballade meurtrière, poétique et absurde. Le cinéaste indépendant devrait sortir cette année son nouveau film The Beach Blum avec Matthew McConaughey et Snoop Dogg. La musique tient évidemment une grande place dans ces expérimentations cinématographiques que ce soit dans ses films ou ses nombreux courts-métrages.

Il est fan de country, de vieux rock comme de punk hardcore, les BO de Harmony Korine décuplent l'impression de chaos dans ses films. Un goût musical qu'il a exploité en réalisant de nombreux clips pour Sonic Youth en 1998 (Sunday), Bonnie Prince Billy en 2004 (No More Workhorse Blues), Cat Power en 2006 (Living Proof), The Black Keys en 2012 (Gold On The Ceiling), Rihanna en 2016 (Needed Me) ou Gucci Mane (Last Time)... Il a écrit Harm of Will en 2001 pour Björk.

Programmation musicale

20h07

3d Girls

20h08

3d Girls

20h10

Everyday

Par : Buddy Holly

Album : 

56 VINTAGE MUSIC / VOLS 11 & 12 (1957)

20h24
20h27

Suite N°2 En Re Mineur Bwv 1008 1. Prelude / Pour Violoncelle

Par : Mischa Maisky

20h31

No Name #3

Par : Elliott Smith

20h34

Boys Better

Par : The Dandy Warhols

Album : 

Good will hunting (1997)

20h44
20h46

Mr. Lonely

Par : Bobby Vinton

20h50

La Vie En Rose

Par : Edith Piaf

20h53

Paris Beach

20h57

Hard Times Come Again No More

Par : Stephen Foster/joel Frederiksen/ensemble Phoenix De Munich

21h02

Red River Valley

Par : The Texian Boys

21h05

Harm Of Will

Par : Bjork

21h14

Farewell

21h16

Who's That Knocking

Par : David Pajo

21h22

Gianni Schicchi : O Mio Babbino Caro (air De Lauretta)

Par : Miriam Gauci, Orchestre Philharmonique De La Brt De Bruxelles

21h26

Fortune Teller

Par : Calexico

Album : 

ALGIERS (CD PROMO) (2012)

21h30
21h36

Son Of Scary Monsters

Par : Skrillex

21h40

Lonely Boy

Par : The Black Keys

Album : 

EL CAMINO (2011)

21h47
21h49

Everytime - 2009 Remaster

Par : Britney Spears

Commentaires