Menu
Écouter le direct

New York, c'est Magnifip !

Publié le
Replay émission du 8 septembre 20152:00:54
Taxi Cab Le Trafic Cab New York Rue Route Nyc
Taxi Cab Le Trafic Cab New York Rue Route Nyc

FIP explore un nouvel itinéraire et donne rendez-vous chaque mardi à 20h aux auditeurs pour une nouvelle échappée musicale. Une émission animée par Frédérique Labussière et réalisée par Massimo Bellini.

FIP transporte ses auditeurs ailleurs et vous donne rendez-vous pour une échappée musicale chaque mardi soir.

Après la mécanique dela Vespa, "C’est Magnifip" vous propose une errance musicale dans la ville la plus cosmopolite des Etats-Unis, celle où tout est possible. New-York, berceau de la créativité, a cristallisé tous les grands courants musicaux, bebop, folk rock, punk rock, disco, new wave, freestyle, musiques latines et Hip-Hop.

En 1930, le jazz s’y épanouit, et notamment le plus contestataire, où l’impro est souveraine. Suivra le be-bop avec Charlie Parker, Gillespie, Monk…; le latin jazz avec Jobim, Gilberto, Getz le Cool jazz avec Lester Young, Lee Konitz, Chet Baker, le hard bop avec Sonny Rollins, Monk, Miles Davis… et le free jazz dans les années 60-70 avec Coltrane, Ornette Coleman …
New-York est aussi le berceau des comédies musicales avec les théâtres de la célèbre avenue Broadway. Fred Astaire et Gene Kelly y ont imprimé leur style à deux époques différentes.

La cité des rêves a inspiré quelques grandes chansons comme New-York, New-York, la chanson thématique du film de Martin Scorsese interprétée par Liza Minelli en 1977 et popularisée plus tard par Franck Sinatra. Elle met en lumière le pouvoir irrésistible de la « Big Apple » sur le monde.

C’est également à New York à la fin des années 60, que la Salsa, d’origine cubaine, s’est développée, façonnée par les portoricains. La Big Apple a aussi électrifié le rock'n'roll devenu en son cœur, le rock. On se rappelle du Velvet Underground de Lou Reed et John Cale. Dans l’album « New-York » (1989), il explore tous les recoins sombres et miteux de sa ville.

Le punk est né dans les bas-fonds du Lower East Side. Patti Smith y a écrit sa première chanson, Fire of Unknown Origin. Le Hip-Hop est né au début des années 70, dans les ghetto noirs du Bronx. L‘icône du rap Shawn Corey Carter ou Jay-Z, né en 1969, est aussi originaire de New York. Le collectif new-yorkais Wu Tang Clan, né en 1992 dans le ghetto noir de Staten Island, y a bouleversé l’histoire du Hip-Hop ainsi que le légendaire Public Enemy fondé en 1982 à Long Island, qui sortait un album surprise en juillet dernier.

FIP vous ballade en musique mardi 08 septembre dès 20h dans cette ville dont chaque quartier de Greenwich Village à Brooklyn en passant par Harlem ou Broadway, gardent l’empreinte des musiciens qui l’ont réinventée.