Menu
Écouter le direct

Le printemps : C'est Magnifip !

Publié le
Replay émission du 22 mars 20162:03:20
Crocus corsicus – Photo de Pierre Bona
Crocus corsicus – Photo de Pierre Bona

Voici le printemps. Chaque petite parcelle de la nature est une promesse. L’heure est à la renaissance. Mardi 22 mars de 20h à 22h C’est Magnifip ! sème quelques blanches et noires pointées, quelques soupirs et vous invite à cultiver vos partitions. Détachez vos idées, la chaleur s’installe …

Qui n’a pas senti la sève grimper le long de son épine dorsale à la vue de la beauté éphémère d’un crocus mauve à peine sorti de terre, d’un jaune, plus loin épanoui. Mardi 22 mars dès 20h la programmation évocatrice d'Alexandre Desurmont va vous saisir de plaisir. Une émission animée par Frédérique Labussière et réalisée par Massimo Bellini.

Dans l'hémisphère nord, cette année, le printemps débute le 20 mars. Dans l'hémisphère sud, il prend vie en septembre. À l'équinoxe de printemps le soleil se lève à l'est et se couche à l'ouest. Ses rayons sont parallèles à l'équateur et la durée du jour et de la nuit sont égales partout sur Terre.
Voici venir les longs jours où la nature s'emplit de parfums et le ciel d'azur et de lumière. Nos coeurs s'animent d'espoir et nos corps de vitalité ardente.

"On dit que le Printemps, pompeux de sa richesse,
Orgueilleux de ses fleurs, enflé de sa jeunesse,
Logé comme un grand prince en ses vertes maisons,
Se vantait le plus beau de toutes les saisons,
Et se glorifiant le contait à Zéphyre ..." Pierre de Ronsard

Pour les artistes, cette saison est magique, notamment pour les peintres réalistes comme Jean-François Millet qui a réalisé cette huile sur toile à la fin de sa vie. Charles Daniel Ward, lui, évoque la saison des plaisirs avec The Progress of Spring peint en 1905 :

The Progress of Spring. (detail) 1905
The Progress of Spring. (detail) 1905 ©Radio France

De la rengaine de Jacques Brel, Au Printemps, au thème de la BO du film de René Clément Plein Soleil , signé Nino Rota, en passant par Enfin le printemps d'Edith Piaf, Le Sacre du Printemps d'Igor Stravinski interprété par l'orchestre philharmonique de New-York, I am the spring chanté par Morcheeba :

It might as well be spring interprèté par Blossom Dearie puis revisité par le pianiste Brad Mehldau, Another spring de Nina Simone, Les eaux de Mars, ce joyau de la bossa nova composé par Antônio Carlos Jobim, adapté en français par Georges Moustaki et interprèté ici par Stacy Kent dans son album Raconte-moi ..... C'est Magnifip ravive vos sens.

Il s'agira aussi de se réjouir de la fin de l'hibernation des animaux que nos sommes et de celles de nos amis les bêtes ainsi que d'évoquer quelques citations décalées inspirées par ce renouveau, ou encore de se pâmer devant la folle écriture d’Henry Miller (auteur de Tropique du cancer) dans Printemps Noir paru pour la première fois en 1946 :

« C'est aujourd'hui le troisième ou le quatrième jour du printemps, et me voici assis à la place de Clichy en plein soleil. Aujourd'hui, assis au soleil, là, je vous dis que je me fous complètement que le monde aille à sa ruine ou non ; je me fous que le monde ait raison ou tort, qu'il soit bon ou mauvais. Il est : et ça suffit. Je le dis, non pas comme un Bouddha accroupi sur ses jambes croisées, mais inspiré par une sagesse à la fois joyeuse et solide... » Extrait de Printemps noir d' Henry Miller