Menu
Écouter le direct

Le premier 45 tours des Rolling Stones, C'est Magnifip !

Publié le
Replay émission du 10 mai 20161:59:16
 ©
©

Le 10 mai 1963, les Rolling Stones sortaient leur premier 45t. 53 ans après C’est Magnifip ! se remémore les débuts du groupe mythique. Puis honneur au reggae avec la période jamaïcaine de Keith Richards.

Le 12 juillet 1962, sur la scène du club de jazz londonien The Marquee, qui programme la nouvelle génération des musiciens britanniques sur Oxford Street, Brian Jones, Mick Jagger, Keith Richards, Mick Avory  (batterie), Dick Taylor  (basse) et Ian Stewart  (piano) donne leur premier concert public avec des reprises de rhythm and blues et de rock américain. Ils se nomment les Rollin’ Stone  comme une pièce de l’album The Best of Muddy Waters.

The Rolling Stones 1962
The Rolling Stones 1962 ©Radio France

En 1963, Bill Wyman prend la place de Dick Taylor, parti former les Pretty Things, Mick Avory s’en va rejoindre les Kinks et Charlie Watts le remplace. Le groupe se nomme dorénavant The Rolling Stones et jouedans plusieurs salles de Londres et de sa banlieue. Le jeune publiciste Andrew Loog Oldham les remarque et devient leur manager. Il leur obtient un contrat d’enregistrement chez Decca. Le single sort avec une reprise de Chuck Berry, "Come On ", en face A, et, "I Want to Be Loved " de Willie Dixon en face B.

Sur les conseils de leur manager, les Rolling Stones se créent une image de bad boys provocante et violente, pour se démarquer des Beatles. En mai 1964 sort leur premier album, The Rolling Stones , composé de standards du rock et de rhythm'n'blues. C'est le départ d'une carrière fulgurante due à leurs succès musicaux, à la présence outrancière de Mick Jagger qui devient l'archétype des chanteurs de rock et à la réputation sulfureuse du groupe. Les riffs de guitare de Keith Richard et la voix au punch inimitable de Mick Jagger qui se sont connus sur les bancs de l’école à Dartford, sont dans tous les esprits.

Et puisque FIP a débuté sa semaine reggae, en deuxième partie d’émission, C’est Magnifip ! donnera un coup de projecteur sur les amours jamaïcaines du guitar Hero Keith Richards qui a découvert les contrées du reggae en 1970 et est tombé amoureux de cette musique. En 1997, il enregistrait avec des musiciens de l’île des Caraïbes, sous le nom des Wingless Angels.  Le deuxième album *Wingless Angels II, * fut enregistré 13 années plus tard sans le chanteur Justin Hinds, décédé en 2005.

Récemment, Keith Richards sortait Crosseyed Heart, mis en lumière par FIP, un album qui mêle toutes les musiques qu’il aime, soit le blues, la country et le reggae. Il est accompagné par le chanteur Gregory Isaacs.

Une émission animée par Frédérique Labussière et réalisée par Massimo Bellini, sur une programmation musicale de Pierre François.