Menu
Écouter le direct

Le climat en question : C'est Magnifip !

Publié le
Replay émission du 8 décembre 20151:59:01
Climat
Climat

Mardi 8 décembre à 20h, C’est magnifip vous fait pénétrer dans sa bulle d’air, 100% oxygène et musiques renouvelables.

Le 8 décembre de 20h à 22h, C'est magnifip installe son climat.
Une émission de gaz à effet de terre, de feu et d'eau animée par Frédérique Labussière et réalisée par Massimo Bellini. La programmation musicale est signée Patrick derlon.
Hausse des températures, élévation du niveau de la mer, agriculture intensive, acidification des océans, déforestation …
Le changement climatique affecte populations, animaux et territoires autour du monde. L’insolente insouciance des pays les plus riches met en danger la vie des plus pauvres, en provoquant pollution, catastrophes naturelles, maladies, migrations, guerres …
N’en jetez plus, la coupe déborde !.
Alors que la communauté internationale se mobilise pour préserver la planète, prenons notre destin en main et imaginons qu’ensemble, nous allons tout faire pour que l’année 2016 soit plus prometteuse pour l’histoire environnementale. D’autant plus que l’humain est plein de ressources, d’imagination et d'humour !.
Pour donner le ton, voici une échappée dans les branches de Saule," le chanteur Bio", 100% naturel :

De l’habitat organique aux vêtements qui purifient l’air ambiant, en passant par les meubles à inertie thermique, les plantes qui absorbent la lumière grâce au procédé de photosynthèse, les bâtiments qui transpirent, les plantes qui éclairent grâce aux bactéries contenues dans leurs racines … FIP vous ballade entre grandes catastrophes et ingénieuses découvertes, dans un climat solidaire.
Rien de tel que la musique pour donner du cœur à l’ouvrage.
Pour entrer dans le sérieux du sujet de manière légère, écoutons ces spécialistes travaillant sur l’avenir de notre planète, donner quelques avertissements sur le devenir de la terre en chantant dans un clip décalé, « Je suis un scientifique du climat » :

Et puisque les chansons ont le pouvoir de nous mettre en mouvement, voici un hymne à la terre, un coup de chapeau pour ses saisons écrit par Pierre Delanoë en 1973 pour Michel Fugain et le Big Bazard. "Bravo, Monsieur le monde, chapeau, Monsieur le monde, nous vous demandons pardon pour tous ceux qui vous abîmeront ".

Pour nous élever au dessus de la couche d'ozone, FIP suggère une pause transcendentale dans l'univers des Doors. Nous sommes en 1966, l'ambiance est moite et suave. Jim Morrison chante l'été indien avant que de noirs nuages ne planent au-dessus de sa tête :

Déja, en 1974, Dick Annegarn chantait l’Univers et notre avenir relatif dans ce bas monde. Il fait appel aux citoyens, " fils de terre et fille qui les fécondent " et nous prévient que l'univers est plus vaste que ce que nos sciences imaginent et que notre désir d'en être maître pourrait bien nous faire disparaître.
"(...) La terre n'est qu'un trou dans l'univers, un nid de fourmis, un nid plein d'humains, qui je le crois et vous avertis, est à sa fin, sur son déclin. Bientôt on sera plus qu'un raisin, dans l'uni, l'uni, l'uni, l'uni, l'univers " :

Notre mode de consommation est à l'origine de cette pollution croissante. Réveillons-nous chante Charles Aznavour, dans son dernier album, "Colore ma vie" (2007). " La terre meurt, l’homme s’en fout. Il vit sa vie un point c’est tout. Il met à son gré, à son goût. Le monde sens dessus dessous. La Terre meurt Où allons-nous ?, La Terre meurt, Réveillons-nous ".

En 2010, la sud-coréenne Youn Sun Nah chante le temps incertain, extrait de l'album Same girl.
" Uncertain weather comes, the cold wind blows, sudden hail storm on falls. All the stars fade away. Heavy clouds were away from spring through to winter. Why can't I trust that tomorrow's Gonna bring the sunshine ... " :

Y’a plus d’saisons ma brave dame !.
Ce climat chahuté est aussi prétexte pour FIP d’imaginer une programmation décalée vous balladant des neiges éternelles de Katerine à la Zone chaude mome de Hubert-Félix Thiéfaine en passant par Si J'osais José Bové de Gustave Parking.

Mardi 8 décembre de 20h à 22h, C'est magnifip.